L'économiste du Togo

AFRITAC renforce l’intégration de la gestion de la dette à Lomé

Le Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) tient à Lomé du 13 au 17 mars 2023, un séminaire régional sur le thème : « Le renforcement de l’intégration de la gestion de la dette et de la gestion de la trésorerie. » Représentant le ministre de l’économie et des finances, Akou Mawussé AFIDENYIGBA a procédé à l’ouverture des travaux en présence Maximilien KAFFO, Représentant résident du FMI au Togo.

« Ce séminaire vous offre l’opportunité de conforter vos connaissances et de bénéficier des conseils pratiques des Experts pour améliorer vos approches de préparation et de mise à jour de vos prévisions des flux de trésorerie et de vous approprier la méthode pour décliner la stratégie de dette retenue par les autorités dans le plan de trésorerie.

C’est également le lieu d’échanges d’expériences enrichissantes, de propositions de solutions innovantes et de renforcement de vos connaissances sur la manière dont les activités des deux fonctions pourraient être coordonnées dans chacun de vos pays en vue de faciliter la mise en place de la gestion active de la trésorerie nécessaire pour le paiement à temps et à moindre coût de la dette publique et des autres engagements financiers de l’Etat » dixit Akou Mawussé AFIDENYIGBA, Représentant le ministre de l’économie et des finances.

La recherche d’une gestion optimale de la trésorerie, tout en utilisant efficacement le levier de la dette comme facteur de croissance, est un sujet majeur pour les pays. C’est ainsi que la plupart des stratégies d’investissements reposent sur une mobilisation à moindre coût des financements nécessaires aux objectifs de croissance soutenue afin de réduire la pauvreté et améliorer le niveau de vie de nos populations.    En ce qui concerne le Togo, quelques réformes ont été faites pour faciliter l’intégration de la gestion de la dette avec la gestion de la trésorerie.

 Au titre de ces réformes, il y a la modernisation de la gestion de la trésorerie qui est largement engagée avec la centralisation des soldes de trésorerie, la mise en place d’infrastructures adéquates pour le traitement des transactions et l’utilisation d’instruments de gestion de trésorerie pour gérer les soldes de trésorerie.

Avec l’appui d’AFRITAC Ouest, les responsabilités de gestion de la dette publique, de préparation et de suivi des flux de trésorerie ont été consolidées à la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, permettant ainsi la création de synergie nécessaire entre la gestion de la trésorerie et les activités d’émission de titres publics.

Deux experts partagent leur expérience  

Deux Experts, Jean-Luc Steylaers et Abdelali Benbrik, ont accepté de participer à cet atelier régional à Lomé pour partager avec les participants leur expertise et leur expérience en matière de gestion de la dette publique et de gestion de la trésorerie et les moyens de renforcer l’intégration entre ces deux activités.

  Le séminaire a pour objectif principal de sensibiliser, présenter et fournir une formation pratique visant à renforcer les connaissances sur l’importance de l’intégration de la gestion de la dette avec la gestion de la trésorerie et les actions qui peuvent être mises en œuvre pour améliorer cette intégration.

« D’une manière plus générale, l’atelier a pour objectif de renforcer les capacités des pays dans les domaines de gestion de la dette publique et de gestion de la trésorerie qui revêtent une grande importance, non seulement pour les pays que vous représentez mais également pour l’AFRITAC de l’Ouest qui est par ailleurs conscient en tant qu’institution spécialisée dans l’Assistance Technique, du rôle central qu’il doit jouer dans la mise en place des meilleures pratiques dans ces domaines et la maitrise des cadres et outils quantitatifs développés en la matière pour l’assistance et l’appui technique de vos pays » a fait savoir Maximilien KAFFO, Représentant résident du FMI au Togo.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...