L'économiste du Togo

Economie sociale et solidaire : communes et jeunesse au menu du Fecossol

Nombre de vues : 100

La deuxième édition du forum de l’économie sociale et solidaire (Fecossol) veut réunir les deux acteurs majeurs que sont les communes et la jeunesse. Parce que selon les organisateurs, l’économie sociale et solidaire est une économie qui est ancrée dans les collectivités mais porté par les jeunes.

La deuxième édition a démarré à Lomé, le 27 mars et va prendre fin le 29 mars 2023 avec pour thème : « Rôle des collectivités territoriales dans l’ESS au Togo. Quels mécanismes de financement alternatifs et innovants des acteurs ?». Ce thème va être développé en plusieurs sous-thèmes notamment le financement de l’économie locale et des collectivités territoriales: quelles sont les modalités, stratégies et contraintes ?, comment faciliter l’accès des entités de l’économie sociale et solidaire à des services financiers au moyen d’instruments innovants et spécifiques ?, entrepreneuriat des jeunes et emploi décent : un changement de paradigme grâce à l’ESS ?, et la croissance inclusive et participation des groupes vulnérables (femmes et personnes âgées) dans les chaînes de valeurs : Zoom sur l’entrepreneuriat inclusif au Togo.

D’après Mawuko Ekuhoho, président du comité Fecossol, ils veulent proposer des solutions de financement aux acteurs de l’économie sociale et solidaire et ce, à travers toutes les communications qui vont meubler cette édition.

« Toutes les communications vont tourner autour du thème principal. Quand on parle des acteurs, il y a des acteurs au niveau du secteur politique, du secteur privé et de la société civile. Nous allons nous focaliser plus sur le financement des acteurs du secteur privé qui sont ancrés dans l’économie sociale et solidaire », a-t-il indiqué.

A en croire Jean Paul Betchem Meynick, secrétaire permanent du réseau des maires camerounais pour l’économie sociale et solidaire, le Cameroun a une certaine expérience dans l’économie sociale et solidaire.

« En termes de législation, on a un cadre législatif, une loi cadre pour l’économie sociale et solidaire et des décrets sur la structuration et l’enregistrement des organisations de l’économie sociale et solidaire. On a un réseau des maires dédié spécialement à la question de l’économie sociale et solidaire qui compte actuellement 251 communes membres.

On a aussi un réseau des parlementaires sur l’économie sociale et solidaire qui regroupe des députés et des sénateurs. Il y a un ministère dédié spécifiquement depuis 2006, à l’économie sociale et solidaire qui est le ministère de l’artisanat et l’économie sociale », a témoigné M. Betchem Meynick.

 Il souligne que l’économie sociale et solidaire permet le développement des communes. « A travers la structuration au niveau des chacune des communes, des réseaux locaux d’économie sociale et solidaire naissent et la structuration horizontale permet d’avoir des organisations et entreprises de l’économie sociale et solidaire qui mènent des activités dans ces territoires et créent de la richesse localement », a-t-il affirmé en ajoutant que ça permet aux communes d’avoir des recettes additionnelles pour financer le développement économique local.

Echanges et de partage d’expériences

Le forum de l’économie sociale et solidaire, ce sont des journées de rencontre, mais aussi un cadre idéal d’échanges et de partage d’expériences, de pratiques, de visions et politiques, en termes de projets ou programmes nationaux de développement durable.

Ceci, dans le but de promouvoir une économie inclusive source de création d’emplois durables où le profit est en réalité ce qui profite aux collectivités pour les rendre meilleures. C’est un événement qui vise à amener les participants à un fort niveau d’engagement autour des enjeux sociaux et environnementaux pour faire ensemble, faire plus et faire mieux initiée au Togo.

Le Fecossol contribue à la visibilité des acteurs locaux de développement durable et facilite la mise en relation des entrepreneurs sociaux et financeurs d’impacts.

C’est une initiative qui ambitionne de devenir chaque année un rendez-vous des acteurs de l’économie sociale et solidaire dans 17 pays d’Afrique.

L’objectif de ce forum est de promouvoir l’entreprenariat social et les initiatives économiques locales, rendre visible les acteurs et professionnaliser les pratiques, renforcer l’engagement des jeunes autour des enjeux sociaux et environnementaux et monitorer la mise en œuvre des projets et programmes à caractère économique, social ou environnemental au niveau local.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...