L'économiste du Togo

Indice de développement humain : l’IDH du Togo passe de 0,515 à 0,539

Nombre de vues : 106

 « Temps incertains, vies bouleversées : façonner notre avenir dans un monde en mutation » est le thème du Rapport sur le Développement Humain (RDH) 2021/2022 dont le lancement au Togo est intervenu le 19 mai 2023 à Lomé sous l’égide du gouvernement togolais et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

« Il convient de relever que selon le présent rapport 2021/2022, le Togo enregistre un progrès notable.

En effet, l’indice de développement humain de notre pays est passé de 0,515 en 2019/2020 à 0,539 en 2021/2022. En conséquence, le Togo est classé 162ème sur 191 pays dans le rapport 2021/2022 contre 167ème dans le rapport 2019/2020 soit un gain de cinq places », a déclaré Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République Togolaise.

 La tendance de la performance économique facilitée par la résilience du Togo grâce aux efforts du gouvernement, a contribué à l’amélioration de la qualité de vie des populations.

En effet, le revenu national brut a également connu une évolution sensible passant de 1,602 $US par habitant en 2019/2020 à 2,167 $US en 2021/2022. En outre, l’espérance de vie à la naissance est passée de 61 ans en 2019/2020 à 61,6 ans en 2021/2022.

« Il est important de souligner également que depuis quelques années, l’IDH du Togo est en perpétuelle évolution, témoignant ainsi des ressources investies par le gouvernement dans les services sociaux de base. A titre d’illustration, l’IDH est passé de 0,484 en 2014 à 0,515 en 2019/2020 puis à 0,539 en 2021/20 », a fait remarquer madame Johnson.

Selon le document présenté, le Togo a fait un progrès notable, malgré le recul mondial du aux sentiments d’incertitude et d’insécurité provoqués par la crise sanitaire, les conflits en Europe et les menaces climatiques.

2ème performance de l’UEMOA

Avec ses performances, le Togo occupe le deuxième rang des pays de l’UEMOA, ce derrière la Côte-d’Ivoire (159ème). Pour Binta Sanneh, Représentante-résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), cette avancée du Togo s’explique par les efforts fournis par le pays dans le domaine des infrastructures de base et les réformes économiques.

« Les données indiquent que depuis 1990, l’IDH du Togo a régulièrement progressé et ceci grâce aux investissements du gouvernement, dans la réalisation d’infrastructures sociales de base, dans la lutte contre la pauvreté, les réformes économiques en faveur de l’amélioration du climat des affaires, la mise en œuvre de politiques publiques plus orientée vers les populations togolaises » a-t-elle indiqué.

 Pour garder le cap, le rapport recommande de mettre en œuvre des politiques axées sur l’investissement dans les secteurs des énergies renouvelables, l’assurance notamment la protection sociale et l’innovation technologique.

L’anticipation du Togo

Le Togo a d’ailleurs anticipé sur les recommandations du rapport à travers les projets prioritaires inscrits dans la Feuille de route gouvernementale dans laquelle figurent en bonne place l’harmonie et l’inclusion sociales, la transformation structurelle de l’économie et la consolidation de la paix.

 La Représentante-résidente du PNUD a réitéré l’engagement de son institution à accompagner le Togo sur la voie du développement et à renforcer la coopération avec le pays. Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République félicite la qualité du partenariat entre le Togo et le Système des Nations unies tout en saluant les performances du Togo en matière de développement humain avec une progression constante des indices ces dernières années.

 Elle a relevé l’engagement du gouvernement dans promotion des services sociaux de base sous le leadership du Président de la République.  

Votre média économique de référence

« C’est le lieu de rendre un vibrant hommage au Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, pour son leadership éclairé, son implication personnelle dans l’orientation et le pilotage stratégique des actions de développement de notre pays en général et pour sa politique de renforcement du capital humain en particulier ».

 Ces performances encouragent le Togo à maintenir le cap de la mobilisation des ressources et poursuivre les efforts afin de relever les défis de développement.

Appel est donc lancé à tous les acteurs au développement « à faire un bon usage du rapport en analysant profondément les constats, enseignements et recommandations afin d’orienter les politiques et stratégies de développement ».

Le rapport sur le développement humain publié depuis 1990 par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) est l’une des contributions phares de l’institution aux débats sur les problématiques de développement dans le monde. Le document dresse à travers un thème central, l’état des lieux des dimensions multisectorielles, en mettant en lumière les défis qui entrave le développement humain durable.

Joël YANCLO

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...