L'économiste du Togo

Kassi Brou au jubilé de diamant de la Banque Nationale du Rwanda 

Nombre de vues : 1469

Le Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Jean-Claude Kassi BROU, a assisté le 7 juin 2024 à Kigali, au Rwanda, à la Conférence de haut niveau organisée à l’occasion du 60e anniversaire de la Banque Nationale du Rwanda sur le thème « Le rôle évolutif des banques centrales ».

Lors du panel intitulé “Naviguer à travers les turbulences économiques : Stratégies des banques centrales pour la maîtrise de l’inflation et la résilience future”, le Gouverneur de la BCEAO a partagé l’expérience de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) et souligné ses particularités.

Monsieur le Gouverneur a indiqué que l’UMOA est une union monétaire regroupant huit pays avec des particularités économiques différentes. Le PIB par tête varie de près de 2 800 $ pour le pays le plus riche à environ 500 $ pour le pays le moins riche. Toutefois, ces pays partagent une monnaie commune, une Banque centrale commune et une loi bancaire unique.

Le Gouverneur BROU a souligné que l’Union monétaire repose sur deux principes fondamentaux : la solidarité et la coordination. 

La solidarité se manifeste par la mutualisation des réserves de change, permettant à chaque pays de puiser dans un pot commun en cas de besoin, assurant ainsi une stabilité face aux chocs économiques. De plus, les pays membres ont accès au marché financier régional, renforçant ainsi la solidarité.

En termes de coordination, l’Union monétaire facilite la concertation entre les Ministres des Finances des huit pays et le Gouverneur de la Banque Centrale, qui, depuis 61 ans, se rencontrent trimestriellement pour discuter des politiques économiques et garantir la stabilité des prix, la stabilité financière et, plus récemment, l’inclusion financière.

Monsieur le Gouverneur a également évoqué les adaptations mises en place face aux chocs économiques tels que ceux liés à la pandémie de Covid-19. La BCEAO a fourni de la liquidité aux banques, abaissé les taux directeurs et facilité l’émission de bons et d’obligations pour soutenir les économies nationales.

En 2024, l’inflation est revenue à 2,8 %, en deçà de la cible de 3 %, et les réserves de change ont commencé à se reconstituer. La croissance économique est revenue à son niveau d’avant la pandémie, avec une moyenne de 5 % et une prévision de 6 % pour l’avenir.

En conclusion, le Gouverneur Jean-Claude Kassi BROU a souligné l’importance d’une politique monétaire adaptée et de politiques économiques coordonnées pour faire face aux chocs économiques multiples, et a exprimé sa confiance en un avenir prometteur pour l’UMOA.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...