L'économiste du Togo

La BIDC signe trois accords de prêt à Accra

Nombre de vues : 118

En marge des 30èmes Assemblées annuelles d’Afreximbank, le Président de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et Président du Conseil d’administration de la même institution, Dr George Agyekum Donkor, a signé trois accords de prêt avec trois sociétés, notamment Baraka, la Société Niangadou Distribution Compagnie (NDC) et Access Bank Plc, le mardi 20 juin 2023, à Accra (Ghana).

Le premier accord porte sur une extension de la facilité d’un montant de 10 millions d’euros, visant à accroître la capacité de Baraka à financer l’approvisionnement en produits pétroliers des négociants et des sociétés minières en République du Mali. Cet accord fait suite à un précédent accord conclu en 2022, dans le cadre duquel la BIDC a accordé une facilité de 7 millions d’euros à Baraka SBP pour l’acquisition de quarante-sept (47) camions-citernes, élargissant ainsi la flotte de la société afin de répondre à la demande croissante de l’économie malienne.

Le second accord vise à permettre à la SOCIETE NDC SAU d’étendre ses interventions dans le secteur de l’énergie au Mali en tant que fournisseur de produits pétroliers. Cet accord prévoit une facilité renouvelable de 10 millions d’euros pour l’importation et la commercialisation de produits pétroliers.

Ces deux accords démontrent l’engagement de la BIDC à soutenir des projets dans les secteurs privé et public au Mali, avec un engagement cumulé de 281 milliards de FCFA.

Le troisième accord concerne une ligne de crédit de 30 millions de dollars octroyé à Access Bank Plc au Ghana, destinée à rétrocéder des prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) dans le secteur agricole et les secteurs connexes, y compris la transformation, les infrastructures, le transport et les entreprises détenues par des femmes.

Investir dans les pôles de croissance

Dans son allocution, le Président de la BIDC, a indiqué que la signature de ces accords s’inscrit dans l’orientation stratégique de la banque d’investir dans les pôles de croissance des Etats membres de la CEDEAO. Il a souligné que le Mali est un pays enclavé, non producteur de pétrole et fortement dépendant du carburant transporté par camions-citernes depuis les pays limitrophes. Dr Donkor a relevé l’importance d’assurer un approvisionnement constant en produits pétroliers à l’effet de soutenir les activités économiques clés, en particulier dans des secteurs tels que l’industrie et l’exploitation minière. Il a exhorté toutes les parties prenantes à faire usage de ces facilités mises à leur disposition de manière efficace afin de favoriser la transformation des communautés de la CEDEAO.

Les représentants de ces différentes sociétés, notamment M. Sadio Bathily, Directeur Général de Baraka, M. Mamadou Niangadou, Président Directeur Général de la Société NDC SAU du Mali, et M. Olumide Olatunji, Directeur Général d’Access Bank Plc au Ghana, ont exprimé leur remerciement à la BIDC et leur engagement à utiliser ces ressources financières, mises à leur disposition, pour stimuler la croissance, améliorer les opérations et contribuer au développement de leurs secteurs d’activités respectifs.

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO reste fidèle à son mandat de promotion du développement économique et social dans la région de la CEDEAO à travers des investissements et des partenariats stratégiques. Ces accords témoignent des efforts continus de la BIDC à fournir des solutions financières qui stimulent le développement du secteur privé et contribuent à la croissance durable de la région.

A propos de la BIDC

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) est une banque régionale d’investissement et de développement de premier plan, détenue par les quinze (15) États membres de la CEDEAO, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cabo Verde, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Basée à Lomé, en République togolaise, la Banque s’est engagée à financer des projets et programmes de développement couvrant diverses initiatives dans les secteurs des infrastructures et des équipements de base, du développement rural et de l’environnement, de l’industrie et des services sociaux, à travers ses guichets des secteurs privé et public. La BIDC intervient à travers des prêts à long, moyen et court terme, des prises de participation, des lignes de crédit, des refinancements, des opérations d’ingénierie financière et des services connexes.

La BIDC membre de la Facilité africaine de soutien juridique

Le Conseil de gouvernance de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) a élu la BIDC en tant que Membre et M. Mamadou Saïdou Camara, Directeur du Département juridique de la BIDC, en tant que deuxième Vice-Président au cours de sa réunion annuelle tenue le 22 mai 2023 à Sharm El Sheikh, en Égypte.

La BIDC est membre suppléant du Conseil de gouvernance de l’ALSF depuis 2021 et est représentée par M. Camara, qui exercera un mandat de deux ans au poste de deuxième Vice-Président de la Facilité jusqu’en 2025.

Durant son mandat en tant que représentant de la Banque au Conseil de gouvernance, les contributions inestimables et l’engagement du Directeur du Département juridique de la BIDC envers l’ALSF ont facilité la prolongation du mandat de la Facilité à quatorze années supplémentaires, garantissant ainsi que l’organisation reste pertinente, réactive et efficace.

L’ALSF est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), à Abidjan, en Côte d’Ivoire, qui fournit des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans la structuration et la négociation de transactions commerciales complexes, de litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...