L'économiste du Togo

La Société Financière Internationale prête environ 36 milliards de FCFA à TOGOCOM

TOGOCOM, premier opérateur de télécommunications au Togo, poursuit son engagement à accompagner les efforts du gouvernement pour faire progresser sa stratégie de transformation numérique. Dans cette dynamique, l’entreprise, reconnue pionnière de la technologie 5G dans la sous-région, a signé, le 11 janvier 2024, à Lomé, un partenariat avec la Société Financière Internationale (IFC) qui s’engage à lui accorder un prêt d’environ 55 millions d’Euros.

L’objectif étant de soutenir la modernisation de ses infrastructures, l’accélération du déploiement de son réseau 4G, l’extension de son réseau fibre et le renforcement de sa résilience, grâce à l’amélioration de la qualité et de la vitesse de connexion.

La Société Financière Internationale (IFC), à travers son directeur régional, M Olivier Buyoya, et TOGOCOM, par le biais de son directeur général, M. Pierre-Antoine Legagneur, ont signé, le 11 janvier 2024, à l’Hôtel 2 Février à Lomé, un partenariat matérialisant l’accord d’un prêt d’environ 55 millions d’Euros (36 milliards de FCFA) concédé à ce premier opérateur des télécommunications au Togo.

Ce partenariat permettra à TOGOCOM d’accélérer l’accès à une connectivité très haut débit mobile et fixe de qualité pour des millions d’abonnés, particuliers et entreprises. C

eci, afin de favoriser la croissance, l’inclusion sociale et la création d’emplois. Concrètement, cet investissement de l’IFC aidera TOGOCOM à étendre sa couverture 4G et son réseau de fibre optique, soutenant ainsi, la stratégie de transformation numérique du gouvernement.

Une stratégie qui vise à atteindre 95% de couverture de la population en internet mobile et fixe, d’ici à 2025, à connecter 100% des administrations publiques, ainsi que 95% des hôpitaux et écoles.

En effet, en 2023, selon le régulateur des Télécommunications au Togo (ARCEP), le taux de pénétration à l’internet haut débit est de 45,71%. TOGOCOM qui dispose d’une couverture réseau 100% 4G dans le pays, s’investit donc pour combler ce déficit d’utilisation, en faisant recours à des investissements importants pour renforcer sa capacité de service.

Pour M. Legagneur, cela s’inscrit dans la vision du gouvernement, qui encourage les investissements dans l’économie numérique, en vue d’une digitalisation accrue de l’économie, conformément à sa feuille de route gouvernementale Togo 2025.

 Il a témoigné que le gouvernement encourage surtout le partenariat avec la SFI comme un créneau d’opportunités économiques pour les populations. Dans cette optique, ce prêt permet à sa société de se rapprocher de son ambition de devenir le champion de la qualité de service aux plus hauts standards internationaux.

« Chez TOGOCOM, nous sommes très fiers du rôle essentiel que nous jouons dans la promotion de la transformation numérique du pays et dans le renforcement de la connectivité pour tous les citoyens togolais, où qu’ils se trouvent sur le territoire.

 Cet investissement témoigne de notre engagement à soutenir constamment le développement économique et la digitalisation des services au Togo », a déclaré M. Legagneur. Il a rappelé que TOGOCOM fait partie de AXIAN Telecom, un fournisseur panafricain de services de télécommunications opérant dans huit pays à travers ses filiales à Madagascar, aux Comores, à la Réunion et à Mayotte, au Sénégal, au Togo, en Ouganda, en RDC et en Tanzanie, et desservant environ 38 millions de clients.

Pour M. Buyoya, ce partenariat est l’illustration de la vocation de la SFI, consistant à accompagner le secteur privé et les marchés émergents.

C’est également le signe de sa contribution à la réduction de la pauvreté, à travers la promotion d’une prospérité partagée au profit des économies durement éprouvées par de nombreuses crises. Il a remercié tous ceux qui ont œuvré à la concrétisation de cet accord, tout en précisant que ce prêt est décidé en partenariat avec la Société Générale et le groupe Ecobank.

 Le directeur régional du SFI a fait comprendre que ce partenariat témoigne de l’engagement de la Société Financière Internationale, visant à rendre accessibles toutes les innovations numériques et technologies de pointe. Selon lui, au-delà de leur impact économique, les outils numériques ont le potentiel d’améliorer la vie quotidienne des populations, de faciliter l’accès à l’éducation, aux soins de santé et à l’aide sociale ciblée.

Du reste, l’investissement de la SFI dans TOGOCOM s’inscrit dans le cadre de sa stratégie plus large, en matière d’infrastructures. Elle offre des financements à long terme et une expertise consultative de premier plan pour développer des projets d’infrastructure qui fournissent des services essentiels.

 Au cours de l’exercice 2023, la SFI a investi 1,76 milliards de Dollars pour soutenir l’infrastructure numérique et aider à connecter les personnes en Afrique.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...