L'économiste du Togo

La ZLECAF lance une initiative de commerce guidé pour sept pays

Le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) basé à Accra, au Ghana, a lancé le 07 octobre 2022, une initiative de commerce guidé pour sept pays membres.

Les sept pays qui ont signalé qu’ils étaient prêts à commencer à commercer dans le cadre deZLECAF étaient la Tanzanie, la Mauritanie, le Kenya, l’Égypte, le Cameroun, le Rwanda et le Ghana.

Le secrétaire général de la ZLECAF, Wamkele Mene, a déclaré qu’au moins 96 produits différents des sept pays pouvaient être librement échangés en vertu des règles de la ZLECAF. Les produits dont le commerce est autorisé dans le cadre de la ZLECAF comprennent les produits horticoles, les produits pharmaceutiques, le caoutchouc, les ustensiles de cuisine en aluminium, le sucre, l’acier et les produits en bois.

 Ces produits originaires d’Afrique bénéficieront d’échanges en franchise de droits et sans quotas entre les pays partenaires.

 « C’est le moment que les mères et les pères fondateurs de l’Organisation de l’unité africaine ont tant attendu. Nous avons enfin honoré et concrétisé la vision de ceux qui ont libéré notre continent », a déclaré Mene. « Nous connectons l’Afrique de l’Est à l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord à l’Afrique australe.

Le commerce sera le moteur de l’inclusivité, créant des opportunités pour les jeunes Africains. Nous avons donc fait le premier voyage aujourd’hui, et j’espère que dans 15 ans, nous aurons réussi à sortir des millions et des millions d’Africains de la pauvreté. »

Le ministre ghanéen du commerce et de l’industrie, Alan Kyerematen, a observé que le lancement du commerce guidé entre sept pays était symbolique à bien des égards.

« Cela symbolise que la ZLECAF n’est pas seulement sur le papier mais une réalité. Et nous passons des discussions et des négociations à l’action. Cela symbolise également que les gouvernements africains qui ont été impliqués dans les négociations cèdent maintenant la place au secteur privé pour le faire réalité », a souligné M. Kyerematen.

L’initiative sur le commerce guidé vise notamment à « envoyer un message positif aux opérateurs économiques africains » et à « tester l’environnement opérationnel, institutionnel, juridique et politique dans le cadre de la Zlecaf ».

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...