L'économiste du Togo

L’AFCET célèbre les succès de la mandature 2021-2023

L’Association des femmes chefs d’entreprises au Togo (AFCET) s’est réunie à Lomé le 15 mars 2023 pour célébrer le 8 mars, Journée internationale des droits de la femme, et faire le bilan de trois ans d’activités.

 Selon la présidente de l’AFCET, Valentine SAMA, le plan d’action 2021-2023 est une réussite.

« Nous avons un plan d’action décliné de 2021 à 2023. Ces activités s’inscrivent dans ce plan d’action qui est en lien avec la Feuille de route du gouvernement. En termes d’évaluation, le bilan est très positif, le plan d’action est déployé à 90% et d’ici quelques mois, nous pensons que nous allons atteindre les 100% », s’est réjouie Valentine SAMA, présidente de l’AFCET (Association des femmes chefs d’entreprises au Togo).  

Pour le bilan présenté à travers l’initiative « une femme, une identité », il est à retenir que l’AFCET compte aujourd’hui, 20 jeunes femmes, qu’elle a accompagné dans l’obtention de leur nationalité et 5 femmes entrepreneures du domaine agricole, qui ont bénéficié d’un financement à hauteur de 73 millions de francs CFA pour développer leurs entreprises.

 Ceci, grâce à un projet du programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en partenariat avec le patronat togolais. Ces femmes sont désormais, membres de l’AFCET. 

« Nous, nous avons porté dans notre association, ces 5 jeunes femmes entrepreneures pour les soutenir techniquement dans nos programmes », a indiqué Mme SAMA pour qui leur organisation regroupe typiquement des femme chefs d’entreprises et ces jeunes entreprises sont aussi portées par des femmes. 

« Pour nous c’est une évidence que ça se fasse durant le mois de mars qui célèbre, qui interroge et qui questionne le positionnement et le statut de la femme à travers l’égalité des droits et la justice sociale ». 

L’une des bénéficiaires, Nauni Djod Lenga, désormais chef d’entreprise de fabrication de savon à base des produits naturels tels que la papaye, carotte et avocats se confie : « grâce au PNUD, j’ai reçu une donation de 6 millions FCFA sur les 12 millions pour le moment, et il reste encore 6 millions je vais prendre.  Nous produisons et commercialisons les savons à base des produits naturels. 

Avant je n’avais que 2 personnels pour m’aider dans la production. Et je travaillais à la maison. Mais grâce à ce don, j’ai maintenant une boutique, une maison où je fais la production avec au total un effectif de 5 personnes. 

Je ne peux que dire merci à AFCET et au PNUD ». Quant à Sahadatou Ibrahim, responsable de Yagafar, une entreprise spécialisée dans la vente du miel et ses dérivés, elle remercie le PNUD et AFCET parce que c’est grâce à eux qu’elle est devant les gens aujourd’hui en tant que chef d’entreprise. 

« On a fait une demande et on a amené à AFCET et elle nous a aidé à écrire le projet. C’est suite au dépôt que nous avons été sélectionnés pour le programme du PNUD de cette année ». « Là où on s’est levé, on a dépassé là-bas. 

Là où je suis aujourd’hui, moi-même je n’en crois pas. Avec ces 9 millions 200 mille francs CFA, dont j’ai déjà reçu la moitié, je suis sûr que mes produits seront bientôt à l’extérieur du Togo », a-t-elle ajouté. L’AFCET est une association de droit togolais régie par la loi du 1er juillet 1901. 

Cette association a été créée en 2001 par les femmes chefs d’entreprises du Togo désireuses de s’organiser et d’édifier une nouvelle dynamique afin de pouvoir participer de manière cohérente et efficace aux efforts économiques nationales, régionales et d’y faire entendre leurs voix.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...