L'économiste du Togo

L’AGPAOC pour une meilleure exploitation portuaire

Le principal objectif de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) est de faire coopérer et partager les connaissances sur les meilleures pratiques en matière de gestion et d’exploitation portuaires afin de fournir des services portuaires efficaces et efficients à ses clients (propriétaires de navires et de marchandises), tout en maintenant la meilleure culture d’exploitation portuaire sûre, sécurisée et respectueuse de l’environnement.

L’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) a été créée en octobre 1972 sous les auspices de la Commission Économique pour l’Afrique.

Il couvre les ports maritimes situés le long de la côte ouest de l’Afrique, notamment la Mauritanie et l’Angola. La zone de navigation couvre un littoral d’environ 12 000 km. Ces ports traitent environ 300 millions de tonnes d’import/export maritime pour la sous-région hors pétrole brut. Le nombre de membres de l’Association est passé de neuf seulement depuis sa création à quarante membres en 2018.

 La mondialisation de l’économie mondiale et par extension la demande de services de transport maritime ont amené les ports, qui constituent un élément essentiel de la chaîne logistique d’approvisionnement du transport maritime, à promouvoir une coopération accrue entre eux. C’est dans ce contexte que l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) a ouvert ses portes à d’autres ports et organisations du secteur des transports.

Mission de l’AGPAOC

La mission de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) est de contribuer à l’amélioration de la qualité des services, des activités portuaires et des services de nos membres afin de favoriser le développement socio-économique durable des pays membres et de la sous-région. Pour réaliser cette mission, nos objectifs sont entre autres de : contribuer à l’amélioration, la coordination et l’harmonisation des équipements et services offerts par les ports membres ; établir et consolider nos relations de partenariat avec des associations, institutions ou les organisations œuvrant dans le secteur des transports et du commerce maritime ; offrir une plateforme privilégiée de rencontres et de partage d’expériences entre les membres afin de contribuer à la synergie de développement de nos membres et de la sous-région.

Organisation l’association

L’AGPAOC est composée de vingt-quatre (24) ports membres permanents dont le Port Autonome de Lomé (Togo), huit (8) membres associés, y compris les pays enclavés et les organisations maritimes, tous situés le long de la côte ouest du continent africain s’étendant de la Mauritanie à l’Angola.

Il compte également des membres observateurs situés en Europe. Le conseil est l’organe suprême de l’AGPAOC qui est composé de tous les directeurs généraux des ports et organisations membres. Ces membres comprennent des pays anglophones, francophones et lusophones. Les langues officielles de l’AGPAOC sont l’anglais, le français et le portugais.

Les Assemblées Générales et les Conférences des directeurs généraux de l’AGPAOC

Pour atteindre ses objectifs, l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC)  organise chaque année, des rencontres dénommées “Assemblée Générale” ainsi que des Conférences des directeurs généraux de l’AGPAOC.

 Le but des Assemblées Générales est d’une part de permettre aux ports membres, aux différents acteurs et partenaires de faire un point sur l’état des mécanismes et projets en cours pour le développement du secteur portuaire dans la sous région Ouest Africaine.

D’autre part, ces rencontres permettent de mener des réflexions sur les nouvelles pratiques du domaine portuaire et de définir des stratégies pour mettre fin aux différents problèmes qui menacent la durabilité de l’économie maritime.

Il s’agit d’une occasion unique pour apprécier les innovations dans les ports membres, récompenser les ports les plus innovants, partager les bonnes pratiques et échanger entre professionnels.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...