L'économiste du Togo

L’axe BAD et Séoul pour un renforcement solide

Du 12 au 15 septembre 2023 va se tenir la 7e Conférence ministérielle de la coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC). Une initiative conjointe de la BAD (Banque africaine de développement) et du ministère de l’Économie et des Finances de la République de Corée.

La conférence va se dérouler à Busan (Corée du Sud) sur le thème : « Embrasser un avenir durable : transition énergétique juste et transformation agricole en Afrique. »

Les échanges vont porter sur les transitions énergétiques à faible émission de carbone et la sécurité alimentaire en Afrique, ainsi que les liens de la Corée dans ces deux domaines.

« La conférence ministérielle de la KOAFEC est un événement clé qui vise à consolider l’appui de la Corée au développement du continent africain », insiste l’institution basée à Abidjan.

La conférence de cette année marque une reprise des réunions en présentiel après la fin de la crise liée à la pandémie de Covid-19. « Les réunions serviront de plateforme pour définir de nouvelles opportunités pour renforcer les relations entre l’Afrique et la Corée dans l’ère post-pandémique. »

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, va conduire une délégation à la conférence. Les ministres africains des finances et les administrateurs de la BAD, les ambassadeurs africains, les dirigeants d’institutions panafricaines et diverses organisations non gouvernementales y participeront également. Des responsables du secteur privé africains et de la Corée sont attendus.

Lancée en 2006, la KOAFEC vise à promouvoir un dialogue politique de haut niveau sur la coopération entre la Corée et l’Afrique. Elle a, depuis évolué pour devenir un rassemblement biennal. La sixième conférence s’est tenue en 2018 et a donné « des résultats concrets », précise la BAD.

La Corée a rejoint le Fonds africain de développement, le guichet de prêts concessionnels du Groupe de la Banque, en 1980, puis la BAD deux ans plus tard. La Corée contribue également aux efforts de renforcement des capacités de la BAD dans les pays membres africains par le biais du fonds fiduciaire KOAFEC. Au 31 décembre 2022, le total des contributions à ce fonds s’élevait à 108,04 millions de dollars.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...