L'économiste du Togo

Le capital de la BIDC passe à 3,5 milliards USD

Nombre de vues : 65

Le Conseil des gouverneurs de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a porté à l’unanimité le capital autorisé de la Banque de 1,5 milliard USD à 3,5 milliards USD, et ce à compter de janvier 2023. Les gouverneurs ont également procédé à l’appel de la troisième tranche du capital de la Banque qui s’élève à 438 millions USD.

De 1,5 milliard USD la BIDC est monté à 3,5 milliards USD. Cette augmentation du capital de la BIDC a été révélée par Dr George Agyekum Donkor, président du conseil d’administration de la BIDC, lors de la 10ème session extraordinaire du conseil des gouverneurs qui s’est achevée le 27 octobre 2022 à Praia, république de Cabo Verde. 

 Selon le Dr Donkor, la décision des gouverneurs était très stratégique et opportune, d’autant plus que la Banque intensifie ses initiatives de mobilisation des ressources. « Elle cherche à se positionner comme la principale institution régionale de financement du développement engagée, et à jouer un rôle clé et expansif dans l’assistance aux États membres de la CEDEAO.

Ceci, dans le but de naviguer sur la voie de la reprise socio-économique après les retombées de la pandémie de Covid-19 et la guerre russo-ukrainienne », a-t-il souligné. Exposant les justifications de la décision des gouverneurs, le Dr Donkor a souligné la nécessité pour la banque d’améliorer l’effet de levier, l’adéquation des fonds propres, la liquidité et la capacité globale de prise de risque.

Il a aussi souligné la nécessité pour la banque de se tenir au courant des tendances du secteur et d’améliorer sa notation.

Outre l’augmentation, les gouverneurs ont fait appel à la 3ème tranche du capital de la banque qui s’élève à près de 294 milliards de francs CFA soit environ 438 millions de dollars. Pour le président de la BIDC, l’appel de la troisième tranche du capital de la banque va renforcer sans aucun doute sa capacité à octroyer des ressources concessionnelles aux États membres afin d’accélérer la reprise économique.

Le président du Conseil des gouverneurs, qui est également vice-Premier ministre des finances et du développement des entreprises et ministre de l’économie numérique de la République de Cabo Verde, le Dr Olavo Avelino Garcia Correia, a félicité le président de la Banque et son équipe pour la performance remarquable et exceptionnelle en peu de temps qui a conduit à une performance opérationnelle et financière impressionnante de la Banque et à l’éventuelle amélioration de la notation de la Banque par les agences de notation Moddy’s et Fitch.

Il a exhorté la Direction de la banque à s’efforcer d’obtenir la qualité d’investissement afin d’attirer des ressources compétitives pour les États membres de la CEDEAO.

 Le Conseil des gouverneurs, il faut le préciser, comprend les ministres des finances et les ministres de la planification et du développement des quinze États membres de la CEDEAO.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...