L'économiste du Togo

Le capital de la BOAD passe à 1 709 milliards FCFA

Le capital de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) passe de 1 155 milliards de FCFA à 1 709 milliards de FCFA, informe la banque, mardi 04 avril 2023.

Après avoir approuvé la première étape de l’augmentation de capital de la BOAD, le 30 décembre 2022 dernier, le conseil des Ministres de l’UMOA vient d’approuver, au cours de sa session du 31 mars 2023, la modification des statuts de la Banque y relative.

Il est à rappeler que, cette première étape portait sur un montant de 554 350 M FCFA, soit 48% du capital de l’Institution. Le capital de la BOAD passe donc de 1 155 Milliards de FCFA à 1 709,35 Milliards de FCFA. Le Plan stratégique Djoliba (2021-2025) ambitionne un changement d’échelle, notamment, en terme de niveaux d’activité, renforçant l’action de la BOAD, en faveur de ses Etats membres et du secteur privé de l’UEMOA, et améliorant les conditions de vie des populations de l’Union.

A cet effet, l’augmentation du capital, actée par ledit Plan, a été structurée en deux (2) tranches. La première, d’un montant de 554 350 M FCFA, vient d’être bouclée.

Ainsi, dans le cadre du renforcement de son capital, des diligences ont été conduites avec une priorité donnée aux actionnaires historiques régionaux, les huit (8) Etats de l’UEMOA et la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) qui y ont souscrit. Sept (7) des huit (8) actionnaires non régionaux ont également participé à cette première étape.

La BOAD réitère ses remerciements à ses actionnaires pour leur soutien diligent et permanent. Concrètement, ce premier closing a induit, de fait, une baisse substantielle de la tarification des interventions de la BOAD, en faveur des Etats et du secteur privé de l’Union. Il servira également à relever les niveaux d’activité, y compris l’activité concessionnelle.

Le renforcement des fonds propres, augmentant, par ailleurs, la résilience de l’Institution, permettra d’amortir d’éventuels chocs auxquels celle-ci pourrait être confrontée.

Les due diligences se poursuivent en vue de finaliser la deuxième phase de l’opération, qui concernera un montant, inscrit au titre du capital non souscrit, et réservé aux nouveaux actionnaires non régionaux, au fur et à mesure de l’agrément de leurs adhésions par les Organes délibérants.

Un résultat net bénéficiaire de 33,6 Milliards pour l’exercice clos le 31 décembre 2022

Le Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA) a approuvé les comptes de la BOAD, pour l’exercice clos le 31 décembre 2022. L’Institution affiche des chiffres clés en hausse, dénotant ainsi la consolidation continue de ses performances.

Le produit net bancaire, en hausse de 8,66%, est porté à 93,051 milliards de FCFA contre 85,638 milliards de FCFA, au titre de l’exercice 2021. La BOAD enregistre un résultat net bénéficiaire de 33,682 milliards de FCFA, contre 30,824 milliards de FCFA, à fin 2021, soit une hausse de 9,27 %.

Le bénéfice, ainsi dégagé, renforcera les fonds propres de l’Institution. Le total bilan s’établit à 3 362,279 milliards de FCFA contre 3 291,286 milliards de FCFA, à la clôture de l’exercice précédent.

La Banque a su conserver une structure financière équilibrée tout au long de l’exercice, notamment, avec des fonds propres effectifs s’élevant à 1 063,256 milliards de FCFA et représentant 31,62 % du total bilan. Forte de sa notoriété internationale, la Banque continue de jouir de la pleine confiance de ses partenaires et des investisseurs, en raison de la qualité de son rating.

Ces notations Baa1 et BBB, de catégorie « Investment Grade », demeurent inchangées et confirmées par les agences Moody’s et Fitch Ratings. Ces résultats attestent de la situation financière saine de l’institution qui, à l’orée de ses cinquante ans, s’inscrit résolument en « créateur d’avenir », pour l’intégration et la transformation économique de l’Afrique de l’Ouest ».

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...

Ses partisans veulent créer des sociétés libres, égalitaires et prospères

mai 18, 2024

Quel est le rôle de l’État dans les économies modernes ? Est-il possible de créer une société plus juste sans...

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) officiellement lancée

mai 17, 2024

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) a été officiellement lancée ce mercredi 15 Mai 2024 en présence de...

Des transporteurs du Sahel explorent les opportunités de la PIA

mai 16, 2024

La coopération logistique avec les pays de l’hinterland pourrait bientôt connaître une nouvelle avancée. Une délégation de directeurs généraux des...