L'économiste du Togo

Le Comité National de Consultation en réflexion à Kpalimé

Akou Mawussé A. ADETOU-AFIDEGNIGBA, Directrice de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, a procédé, mardi 31 janvier 2023 à Kpalimé, à l’ouverture de l’atelier d’échanges et de réflexion sur le processus d’intégration régionale du Comité National de Consultation sur l’Intégration Régionale.

La Vision 2050 de la CEDEAO : défis et perspectives ; les défis et perspectives de l’intégration dans l’espace CEDEAO ; la CEDEAO et le chantier de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la promotion de la bonne gouvernance ; la problématique de mise en œuvre des Protocoles relatifs à la libre circulation des personnes : tracasseries au niveau des frontières ; la Stratégie Régionale Intégrée du Développement du Capital Humain de la CEDEAO : Opportunités et défis, sont les thématiques abordés au cours de l’atelier.

« Je voudrais donc féliciter cette initiative de la Cellule CEDEAO-UEMOA de sensibiliser et d’échanger sur les défis et perspectives de notre organisation commune… Notre présence ici ce jour constitue la preuve de la pleine et entière adhésion de notre pays au processus d’intégration communautaire », a déclaré Akou Mawussé A. ADETOU-AFIDEGNIGBA, Directrice de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances.

Considérant que les communications inscrites à l’agenda de l’atelier qui portent sur les grandes thématiques constituant les missions principales de la CEDEAO, elle « ne doute pas un seul instant que le rendez-vous de Kpalimé ne puisse tenir toutes ses promesses et que les participants en sortiront avec l’engagement de partager autour d’eux les informations reçues au cours de ces trois jours d’échanges. »

La CEDEAO œuvre toujours, avec succès, à la promotion de la coopération et de l’intégration dans la perspective d’une union économique de l’Afrique de l’Ouest en vue d’élever le niveau de vie des peuples, de maintenir la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats membres et, au-delà, de contribuer au progrès et au développement du continent africain.

Malgré la volonté politique affichée par les pères fondateurs, d’accorder la priorité à la politique d’intégration économique, au fil des ans et à l’épreuve des faits, la CEDEAO s’est trouvée confrontée à de nouveaux défis majeurs dont la résolution conditionne la réussite du premier objectif qui est essentiellement économique.

C’est ainsi que la CEDEAO s’est trouvée dans la nécessité, pour réussir l’intégration économique, de faire des questions de paix et de sécurité une priorité et un chantier majeur de l’Union. En effet, elle s’est rendue compte que les conflits inter-Etats, les crises socio-politiques, les conflits frontaliers, les guerres civiles, constituent des entraves majeures à la réalisation de sa mission originelle.

« C’est le lieu pour moi de saluer les efforts, l’implication et la médiation du Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE dans la gestion de la crise née de l’arrestation de 49 soldats ivoiriens au Mali en juillet 2022 » précise la représentante du ministre de l’Economie et des Finances.

Les missions de la CEDEAO, multiples et variées, sont contenues dans le Traité révisé de juillet 1993. Mais force est de constater que, 47 ans après la création de la CEDEAO, le contenu de ce Traité est peu connu par les populations de la communauté.

 De même plusieurs protocoles et conventions qui auraient dû être ratifiés par tous les Etats ne le sont pas encore, alors qu’ils sont importants dans la mise en œuvre des programmes et projets communautaires pour le bonheur des populations.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...

Ses partisans veulent créer des sociétés libres, égalitaires et prospères

mai 18, 2024

Quel est le rôle de l’État dans les économies modernes ? Est-il possible de créer une société plus juste sans...

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) officiellement lancée

mai 17, 2024

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) a été officiellement lancée ce mercredi 15 Mai 2024 en présence de...

Des transporteurs du Sahel explorent les opportunités de la PIA

mai 16, 2024

La coopération logistique avec les pays de l’hinterland pourrait bientôt connaître une nouvelle avancée. Une délégation de directeurs généraux des...