L'économiste du Togo

Le GITO sensibilise sur les chaînes de valeur industrielle

Le Groupement des Industries du Togo (GITO) a animé, le jeudi 24 novembre 2022 à Lomé, une réunion d’information sur la mise en œuvre du Programme stratégique de mise en place des chaînes de valeur industrielle de logistique de distribution commerciale et d’un schéma de soutien financier multisectoriel aux industriels togolais.

« Il s’agit de créer une synergie des entreprises qui se soutiennent et qui se développent ensemble dans une chaîne. Nous voulons utiliser les chaines de valeur pour formaliser nos industries, nos entreprises dans le processus de la qualité » dixitKossi GLE, président du Groupement des Industries du Togo (GITO) en présence de Laurent TAMEGNON, Président du Conseil National du Patronat du Togo et de Thierry AWESSO, président d’honneur du GITO.

Pour monsieur GLE, le système des chaînes de valeur « doit se soutenir lui-même, doit s’entretenir aussi lui-même et le soutien s’exprime par des normes matériels et immatériels, nous devons améliorer aussi les outils. Faire en sorte que l’un soutienne l’autre.

Et c’est valable aussi pour le soutien financier. C’est dans ce cadre que les activités des chaînes de valeur mises en ensemble produisent un financement souple pour la création, le soutien des entreprises de la place qu’elles soient industrielles ou de services. Voilà comment nous sommes arrivés à vouloir créer une structure de financement souple qui soit au service de nos entreprises pour le financement. »

Ceci, dans le cadre du Programme stratégique de mise en place des chaînes de valeur industrielle de logistique de distribution commerciale et d’un schéma de soutien financier multisectoriel aux industriels togolais.

Les actions du GITO sont au service des chaînes de valeur industrielle qu’il organise en soutien à l’Industrie Togolaise et à la feuille de route du gouvernement. Le GITO se doit de soutenir la feuille de route issue du PND (Plan National de Développement) validé pour la période 2020-2025 pour un fort impact industriel.

Son activité principale sera de structurer en chaines de valeur, neuf secteurs et sous-secteurs identifiés.

Cela en vue de mieux accompagner et de promouvoir les unités de productions et leurs produits finis qui s’y développent.

 Le Groupement des Industries du Togo a planifié ses activités sur les 36 premiers mois de sa mandature de 5 ans. Elles sont déclinées en douze projets et sont parfaitement compatibles avec les domaines structurants de la feuille de route du ministère de l’industrie.

Ses outils-programmes et/ou véhicules d’action seront : la Restructuration, la Mise à Niveau, la Facilitation pour la Promotion des Entreprises et leurs Produits à l’échelle locale et Internationale. Nul n’ignore que la compétitivité dépend d’un vaste éventail de facteurs relatifs aux capacités internes d’une entreprise, aux conditions dans la chaîne de valeur et à l’environnement macro-économique et politique, qui doivent tous être pris en compte lors du diagnostic de la chaîne de valeur.

Le mécanisme de la chaîne de valeur permet aux producteurs, aux transformateurs et aux négociants, à des moments et à des endroits différents, d’ajouter progressivement de la valeur aux produits et services lorsqu’ils passent d’un maillon de la chaîne à un autre, jusqu’à atteindre le consommateur final (national ou mondial).

Les acteurs principaux d’une chaîne de valeur sont les entreprises du secteur privé. Le secteur privé puise dans un ensemble de services publics et de prestataires de services techniques, commerciaux et financiers privés.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...