L'économiste du Togo

Le nouveau DG Alexandre de Souza va réformer le CETEF

Le Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF) a un nouveau directeur général, il s’agit de Alexandre de Souza, issue du secteur privé et promoteur d’évènement professionnel. Il a pris fonction le mardi 17 avril 2023 à l’issue d’une cérémonie de passation de service.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Kodjo Adedze, le ministre togolais en charge du commerce et Rose Kayi Mivedor, la ministre de la promotion des investissements. D’après Alexandre de Souza, il est heureux de prendre fonction et avec toute son équipe, ils vont travailler à remplir les missions qui leurs ont été confiées par le gouvernement.

 « Je ne vais pas travailler seul, je dois bénéficier à la fois de l’appui du secteur public et du secteur privé. Ça sera quelque chose que nous ferons ensemble », a-t-il laissé entendre.

 « Je porte un projet de réforme et de modernisation de ce site et ce projet va faire en sorte que le CETEF soit un maillon essentiel, significatif et très appréciable de l’écosystème économique du Togo. 

Le CETEF sera un centre de redynamisation des entreprises existantes, de dynamisation et d’accompagnement des nouvelles structures également », a déclaré M. de Souza. Pour le ministre Adedze, il est vrai que la gestion de CETEF n’est aisée mais c’est un domaine très passionnant, lorsqu’on sait s’aligner sur la grande vision, cette ambition que porte le chef de l’Etat, on comprend que le secteur privé togolais est à l’honneur.

 « Je voudrais remercier et féliciter vivement, M. Kueku Banka Johnson pour la sagesse et la qualité du management durant une vingtaine d’années à la tête de cette institution. C’est vrai que lorsque vous travaillez avec un responsable, qui cultive trop l’excellence, on est tout le temps sous pression mais il a su gérer avec grande sagesse », a formulé Kodjo Adedze à l’endroit du DG sortant.

 Il précise que ce qu’ils apprécient chez lui, c’est le calme, et quand il veut un résultat, il sait l’atteindre. 

« Dans ses 20 années de gestion du CETEF avec l’abnégation et la rigueur dans l’organisation, un certain nombre des 16 fois passés, nous étions à distance mais on a vu ça touche la qualité de toutes ses actions, ainsi que les autres éditions des foires internationales. C’est au nom du gouvernement que nous tenons à lui dire merci du fonds du cœur », a-t-il ajouté.

Transformer le CETEF

Quant au nouveau directeur, il l’a félicité pour le choix porté sur sa personne et souligne que le CETEF est un centre sur lequel ils sont en train de travailler. « Je crois que le directeur entrant a bien entendu, dans son cahier de charge, de nous aider à pousser aussi loin que possible, le chantier de réforme que nous avons ». 

Parce que selon le ministre du commerce, ils ne peuvent pas avoir ce site en ville, situé à 5 minutes de l’aéroport international, à 20 minutes du port autonome de Lomé, et pas trop loin du stade, et ne pas savoir en profiter. 

« Je crois que vue les qualités que nous avons reconnues du directeur de Souza, il nous aidera à transformer ce site pour qu’au-delà des foires et des expositions, que nous puissions en faire également un centre de conférence », a indiqué M. Adedze. 

Pour M. Johnson, le directeur général sortant, il est bien vrai qu’ils ont travaillé ici pendant une vingtaine d’années, et pour rehausser le niveau de cette institution qu’ils ont pris à zéro, c’est avec la contribution de tout le monde. M. Johnson a félicité son successeur et a précisé qu’il n’est pas étonné par le choix qui est fait sur lui. « Il est du domaine, il a fait des salons ici sur le site, c’est une maison qu’il connaît, il est très sérieux, dévoué et passionné de son domaine. 

Je serai étonné s’il ne réussisse pas mais, il faut que tout le personnel lui apporte tout le soutien qu’il faut afin qu’il puisse mériter cette confiance que le gouvernement lui a fait ». « Tant que je suis en vie, je donnerai toujours ce que j’ai à la disposition de cette institution et au gouvernement et je mettrai toujours ma petite expérience à la disposition du directeur Alexandre de Souza », a-t-il ajouté.

Hélène MARTELOT

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...