L'économiste du Togo

Les meilleures destinations africaines en 2023, exit l’Afrique de l’Ouest

Le «Washington Post» a récemment publié sa liste des meilleures destinations touristiques à voir en 2023, basée sur les informations recueillies auprès d’experts du secteur du voyage et du tourisme.

La nouvelle année débute et contrairement aux dernières, le monde est moins affligé par la pandémie de Covid-19, qui avait paralysé de nombreux secteurs, dont notamment le tourisme, pendant une bonne période. Aujourd’hui, la pandémie est encore parmi nous, mais nous avons appris à vivre elle, et elle ne fait plus autant peur qu’il y a deux ans, grâce aux vaccins et autres nombreux traitements trouvés.

La nouvelle année démarre et nombreux sont ceux qui commencent déjà à planifier leur voyage à travers le monde, pour aller à la découverte des plus beaux endroits que peut offrir notre planète. Et pour ceux qui n’ont pas encore fait leur liste, ou qui hésitent à propos d’où aller, ils pourraient trouver leur bonheur dans le nouveau classement des meilleures destinations en 2023 du Washington Post.

En se basant sur des informations et avis recueillis auprès des experts du secteur, le média américain a dressé une liste des meilleures destinations à visiter dans le monde cette année, dont quelques africaines.

Il s’agit d’abord de l’Egypte. Le pays des pharaons fait en effet l’objet d’un regain d’intérêt important, qui pourrait être attribué à l’ouverture attendue du Grand Musée d’Egypte ou encore l’augmentation des croisières dans la région, fait savoir Jasmine Padda, experte de cette destination chez l’agence Kensington Tours. Pour Carolyn Addison, chef de produit chez le voyagiste de luxe Black Tomato, l’Egypte peut encore compter sur des valeurs sûres comme les pyramides et le Nil.

Une autre destination africaine qui pourrait refuser du monde cette année est le Maroc. Selon le Washington Post, avant même que le Royaume n’attire l’attention du monde entier lors de la Coupe du monde, il émergeait déjà comme une destination de choix pour les voyageurs. «Nous nous attendons à ce que le Maroc continue d’être incroyablement populaire en 2023, compte tenu de l’augmentation des vols vers cette destination et de la possibilité de sortir et de vivre de belles expériences en une semaine, 10 jours ou deux semaines», indique James Thornton, PDG de l’agence Intrepid Travel, qui voit le Maroc actuellement trôner en tête de ses réservations.

Le même engouement est enregistré par l’agence Modern Adventure, qui fait état d’une augmentation de 53% des réservations pour le Maroc par rapport à 2022. Et si on est préoccupé par les frais de voyage, le Washington Post suggère qu’on peut aussi découvrir le Royaume dans le cadre d’un programme d’échange professionnel.

Enfin, les safaris en Afrique fascinent depuis longtemps les voyageurs du monde entier, et ce n’est pas près de s’arrêter. Selon Brian Pentek, propriétaire de Luxe Life Travel, la plupart de ses clients choisissent ces voyages comme un cadeau pour l’obtention d’un diplôme ou pour des retrouvailles familiales. En groupes, ils se rendent au Cap, en Afrique du Sud, au Botswana (pour les réserves de chasse) ou au Rwanda pour les randonnées d’observation des gorilles.

En plus des safaris, Mike Salvadore, de l’agence Travel Leaders, propose aussi à ses clients de camper dans les bois plutôt que des hébergements de luxe. En 2023, il les envoie au Zimbabwe, au Kenya, en Tanzanie et en Zambie, fait savoir le Washington Post.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...