L'économiste du Togo

Les nouveaux projets de la BOAD

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) va appuyer  la construction d’une sphère de stockage et d’un centre emplisseur de gaz butane à Abidjan par la société SCCI GAZ.

Cette sphère d’une capacité de 4 000 tonnes sera installée sur le site de Vridi et permettra de renforcer les capacités de stockage nationales et d’améliorer l’accès au gaz butane des ménages en Côte d’Ivoire.  Le montant de l’opération ressort à 9  milliards de F.CFA (13,7 millions d’euros).

Toujours en Côte d’Ivoire, la BOAD participe à la construction de l’autoroute Bouaké-Kanawolo, précisément du tronçon Bouaké-Kobo (69,5 km). Cette infrastructure accompagnera la croissance du trafic le long du corridor reliant le port d’Abidjan aux pays de l’hinterland. La banque débourse 30 milliards de F.CFA (45,7 millions d’euros).

Au Sénégal, la BOAD finance la construction et l’exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque d’une puissance de 30 MWc, et doté d’un système de stockage 15 MW/45MWh. Le site de Niakhar est piloté par la société Teranga Niakhar Storage.

L’ouvrage contribuera à une meilleure couverture de la demande en électricité et une sécurisation de l’alimentation en énergie électrique dans le pays. Cette opération porte sur 15 milliards de F.CFA (22,9 millions d’euros).

Toujours au Sénégal, la BOAD accepte de consentir un prêt pour le financement partiel de la construction des infrastructures et des systèmes de la section Diamniadio – Aéroport Blaise-Diagne (19 km) du Train express régional. L’objectif visé est d’améliorer la mobilité des personnes et des biens dans l’agglomération de Dakar à travers les avantages offerts par le mode de transport ferroviaire. Il permettra entre autres, le déplacement journalier d’au moins 180 000 habitants tout en contribuant à la réduction d’au moins 20% de la congestion routière. Cette opération représente 35 milliards de F.CFA (53,4 millions d’euros).

Enfin, la BOAD accepte de participer à l’augmentation du capital de Proparco. Cette prise de participation permettra le renforcement de la structure financière de la filiale de l’AFD (Agence française de développement) consacrée au financement du secteur privé. Le montant de l’opération est de 2,313 milliards de F.CFA (3,53 millions d’euros.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...