L'économiste du Togo

Made in Togo : l’indifférence des supermarchés

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale a initié, le 27 juillet 2023, à Lomé, une tournée dans des supermarchés pour s’enquérir de la mise en application des mesures prises par le gouvernement pour favoriser la promotion des produits locaux. Conduite par la Directrice de la consommation locale, Mme Kafui Adovon, la mission, qui a visité Ramco Assivito, Champion Cassablanca, Concorde Attikoumé, est repartie peu satisfaite, après avoir fait des recommandations aux différents établissements.

Le gouvernement togolais s’est lancé, depuis quelques années, dans une politique de promotion de la production locale, en vue de favoriser l’émergence des entreprises et la croissance économique du pays. Cette politique s’est traduite par l’instauration d’une panoplie de mesures, parmi lesquelles, figure la recommandation faite aux aires de distribution des produits, communément appelés « Supermarchés », de dédier des rayons et un espace pour la vente et la promotion des produits locaux.

Dans l’optique de vérifier la mise en application de cette mesure, le ministère en charge du commerce a opéré 27 juillet 2023, une visite de trois grands supermarchés de la ville de Lomé où la Directrice de la Consommation Locale, Mme Kafui Adovon et sa suite se sont rendues. Elles ont été au Supermarché Ramco Assivito où un petit effort a été fait avec une enseigne lumineuse et un cadre représentant moins d’un centième (1/100) de l’espace réservé aux produits locaux.

La délégation s’est rendue au Supermarché Champion Cassanblaca où, il est ressorti que les produits locaux sont pratiquement inexistants dans les rayons, à l’exception d’une gamme de pain et de boissons (bières et sucreries) noyés dans la mêlée. La palme de la promotion des produits locaux lors de cette tournée, revient au Supermarché Concorde Attikoumé qui a accordé une belle part aux entreprises togolaises. A l’exception d’enseigne indiquant l’origine togolaise, la majorité des rayons présentent des productions nationales aux cotés de celles importées.

Dans les supermarchés visités, Mme Kafui Adovon, s’est entretenue avec les gérants, pour s’enquérir de la chaine d’approvisionnement utilisée, mais surtout pour les sensibiliser sur l’importance de mettre en pratique les mesures prises par le gouvernement pour promouvoir les produits et l’économie locale. Les recommandations données ont été suivies par la présentation aux responsables des deux plateformes numériques, « Togognim » et « Nam Asia », mises sur pied par le ministère, pour mettre en relation les producteurs, les distributeurs et la clientèle, en les informant sur la disponibilité, les lieux d’approvisionnement et les prix des différents produits mis sur le marché.

Faire de la consommation locale, un moteur du développement

Selon Mme Adovon, « cette visite s’inscrit dans la politique du gouvernement de faire de la consommation locale, un moteur du développement. Ce qui s’est traduit par une série de mesures prises, parmi lesquelles, il faut relever l’obligation faite aux supermarchés de dédier des rayons spécifiques pour les produits locaux. Le Premier ministre a signé une lettre circulaire obligeant les supermarchés à privilégier l’achat des produits d’origine togolais, lors de leur approvisionnement. Lors de la célébration du mois de la consommation locale, nous avons constaté que ces mesures sont effectivement appliquées par ces supermarchés. Une fois la célébration terminée, nous avons eu le retour des consommateurs qu’il n’y a plus de rayons dédiés aux produits locaux.

C’est dans ce sens que nous avons été instruits pour faire le tour des supermarchés, pour vérifier si les responsables respectent les dispositions de visibilité. Après la visite, nos attentes ne sont pas comblées, parce que dans certains supermarchés, nous avons constaté l’absence des produits locaux, par contre dans d’autres, les produits locaux sont noyés dans ceux importés et le consommateur n’est pas suffisamment informé. Il n’y a pas d’invitation pour le consommateur d’opérer un choix local. Nous avons saisi l’occasion pour sensibiliser les responsables, sur les plateformes « Togognim » et « Nam Asia » et nous avons discuté des difficultés rencontrées par ces supermarchés, notamment, l’approvisionnement, le prix, l’emballage et la qualité ».

A l’occasion, le Chef magasin du Supermarché Concorde Attikoumé, M. Benyinou Hounkpatin, a exprimé l’adhésion totale de l’entreprise à l’initiative du gouvernement en faveur des entreprises et des productions locales. Ce qui se traduit, dit-il, par une forte présence des produits locaux. Et conformément aux recommandations faites par cette mission du ministère en charge du commerce, les mesures seront prises pour mieux concorder avec la vision prônée.

Avec Togo presse

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...