L'économiste du Togo

Restructuration & mise à niveau : Sensibilisation des cadres de banques et institutions de financement

Au Togo, des cadres de banques et institutions de financement ont été sensibilisés les 07 et 08 septembre 2022 à Lomé sur l’accompagnement des entreprises engagées dans le processus de restructuration et de mise à niveau. Une initiative du travers Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN). Au Togo, des cadres de banques et institutions de financement ont été sensibilisés les 07 et 08 septembre 2022 à Lomé sur l’accompagnement des entreprises engagées dans le processus de restructuration et de mise à niveau. Une initiative du travers Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN).

Dans la perspective de renforcer la compétitivité de son tissu industriel en vue de le rendre apte à évoluer dans un contexte concurrentiel international, le Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a adopté en 2006 à Dakar, le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau des industries (PRMN).

Ce programme vise la relance de la production industrielle, la promotion de l’investissement, de l’emploi et l’amélioration de la compétitivité des industries aux niveaux régional et international.

Le programme a également pour but de renforcer les capacités des services d’appui au développement des entreprises notamment, les banques et institutions de financement.

Ces dernières sont importantes dans la vie et la croissance des entreprises. En effet, la restructuration et la mise à niveau nécessitent souvent pour l’entreprise la mobilisation d’importantes ressources. Ces charges sont encore plus lourdes à porter pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) en raison des spécificités liées à leur taille de même qu’à leurs ressources limitées.

 Elles ont alors tendance à rechercher un soutien financier auprès du secteur bancaire. Mais, force est de constater que les entreprises de l’espace communautaire souffrent d’un manque de financement accru qui entrave leur développement, pénalise leur épanouissement avec des conséquences négatives sur la croissance économique de l’Union.

C’est ce qui justifie l’organisation de ce séminaire par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, en collaboration avec la Commission de l’UEMOA, à travers Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN).

Animé par Airy Lucius TONATO, ancien Directeur Général du BRMN-Bénin, consultant en restructuration et en mise à niveau, le présent séminaire a pour but non seulement de faire connaitre le PRMN aux banques, institutions de financement, mais aussi de les instruire sur l’importance de leur rôle dans l’accompagnement des entreprises engagées dans le processus de restructuration et de mise à niveau pour un meilleur niveau de compétitivité de ces dernières.

 « Le secteur bancaire est un partenaire de choix du PRMN et représente à ce titre un acteur incontournable dans le processus de restructuration et de mise à niveau des entreprises », a indiqué Comlan Nomadoli YAKPEY, Secrétaire Général du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale.

Abondant dans le même sens, la représentante résidente de la Commission de l’UEMOA au Togo, Aminata LO PAYE a souligné que « le secteur financier et bancaire joue un rôle prépondérant dans les pays qui ont réussi la mise en œuvre de ce programme à travers le financement des plans de mise à niveau et de restructuration des entreprises ».

La Directrice Générale par Intérim du Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN), Mawulawoè Kanko SALLAH, a invité les participants « à s’approprier le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau qui est une source d’affaires pour leurs banques et institutions respectives ».

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...