L'économiste du Togo

Titrisation: Dr Edoh K. AMENOUNVE anime deux panels à Lomé

 « 12 ans de titrisation dans l’UEMOA : cadre règlementaire et bilan » et « La titrisation, outil de diversification d’exposition aux risques et d’allocation d’actifs », sont les deux panels animés par Dr Félix Edoh Kossi AMENOUNVE, président de l’African Securities Exchanges Association et Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). C’était le 30 novembre 2022 à Lomé au cours la première édition du Forum africain sur la titrisation.

Au lendemain de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS), s’est tenu la première édition du Forum africain sur la. « C’est une initiative que j’ai fortement encouragée et soutenu afin de mieux faire connaitre ce mécanisme de financement et de refinancement qui fait partie des réformes majeures de notre marché », dixit DrFélix Edoh Kossi AMENOUNVE.

Au de cette rencontre, les participants, après avoir fait la genèse, un bilan de la titrisation au sein de l’UEMOA, 12 ans après sa mise en œuvre, ont évoqué les perspectives pour les années à venir. « Pour ma part, j’ai animé deux panels portant notamment sur les thématiques « 12 ans de titrisation dans l’UEMOA : cadre règlementaire et bilan » et « La titrisation, outil de diversification d’exposition aux risques et d’allocation d’actifs » où j’ai pu évoquer le contexte et les travaux qui ont abouti à la création du cadre règlementaire de la titrisation, du refinancement hypothécaire et des obligations sécurisées » a fait savoir le président de l’African Securities Exchanges Association qui salue les efforts entrepris par les toutes les parties-prenantes pour la mise en œuvre effective de cette réforme.

Il est à rappeler que l’introduction de la titrisation dans le marché financier régional de l’UEMOA est portée par le Règlement n°02/2010/CM/UEMOA du 30 mars 2010 relatif aux Fonds Commun de Titrisation de Créance et aux opérations de titrisation dans l’UEMOA. »

Dr Edoh AMENOUNVE fait le point de sa participation à l’AFIS 2022

« J’ai eu le plaisir de participer à la première édition, en présentiel, de l’Africa Financial Industry Summit – AFIS, tenue à Lomé au Togo, les 28 et 29 novembre 2022 sous le thème « DURABLE, DIGITALE, SANS FRONTIÈRES – TRANSFORMER LA FINANCE À L’ÈRE DES DISRUPTIONS » et sous le Très Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise.

J’ai pu à cette occasion rencontrer des acteurs-clés de l’industrie financière du continent avec qui j’ai eu des échanges fructueux et partagé ma vision du développement de l’industrie sur notre continent.

 J’ai également animé le panel sur le thème « Ressources à long terme, IPOs, intégration … comment stimuler l’impact des bourses africaines ? » au cours duquel j’ai réaffirmé ma forte conviction que c’est par une stratégie d’implémentation efficace des solutions identifiées que les marchés de capitaux sur le continent connaitront leur véritable essor.

 Comme on le sait, le développement des marchés de capitaux passe par un accroissement de l’offre de titres à travers les privatisations, les admissions volontaires et les sorties des fonds de Private Equity.

Sur les privatisations, pour moi, il faudra une volonté plus affirmée des Etats pour que leur sortie par la bourse du capital des entreprises publiques contribue davantage à alimenter les marchés de capitaux sur notre continent et à une redistribution des richesses sur nos populations.

Le développement de la demande nécessite des réformes vigoureuses dans le secteur des assurances, de la pension, de la banque et des marchés. Je voudrais saluer le succès de cette édition et remercier les organisateurs notamment Jeune Afrique Groupe de m’y avoir associé et surtout d’avoir bien voulu faire un focus sur le projet d’interconnexion des bourses africaines (AELP) que j’ai eu l’honneur de piloter en ma qualité de Président, et qui constitue une innovation majeure dans la marche vers l’intégration économique et financière de notre continent. »

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...