L'économiste du Togo

Togo : des acteurs de suivi des réformes en formation à Lomé

Les points focaux, correspondants et répondants thématiques chargés du suivi des réformes sont à l’école des indicateurs de performance à Lomé, du 20 au 31 mars 2023. La formation est organisée par le secrétariat permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers (SP-PRPF), avec l’appui technique et financier de la GIZ à travers le projet, bonne gouvernance financière (GFG) de la GIZ.

L’atelier de formation porte sur « l’élaboration des indicateurs de performance et l’implantation de systèmes de suivi-évaluation ».

 « Cette formation permettra de renforcer les capacités de ces acteurs en ce qui concerne l’élaboration et la sélection d’indicateurs de performance, avec une prise en compte des aspects participatif et de genre, en vue d’améliorer le cadre et le mécanisme du suivi et de l’évaluation des réformes en cours ainsi que celles qui feront l’objet d’une future des plans de travail annuels budgétisés des réformes ».

D’après Affo Tchitchi Dedji, secrétaire permanent chargé du suivi des réformes, les points focaux et les représentants thématiques qui les représentent dans les ministères, au vu de l’évolution changé, ils ont des nouvelles personnes qui assurent cette responsabilité mais ça n’a pas été suivi d’un renforcement de capacité.

A en croire Magloire Bawenao Adjoke, chef projet GFG, le suivi renforcé des réformes dans un Etat constitue un pilier important qui contribue à l’assainissement des finances publiques qui favorise la bonne gestion de cette finance et ainsi permet d’assurer un développement inclusif qui répond aux besoins des populations togolaises.

« Dans ce sens, le ministère de l’économie et des finances à travers le secrétariat permanent qui est à charge de pilotage des réformes, et des programmes financiers, travaille avec les coordonnateurs thématiques et des points focaux et ce sont ces représentants provenant de différents ministères et institution de la république qui ont la charge de conduit cette tâche quotidienne ». M. Adjoke souligne que l’Allemagne accorde une importance à cet aspect.

 Et surtout il est important à l’heure de la modernité, que des outils numérisés puissent être développés pour aider ce suivi. « Il est important de tenir compte dans ce cadre des aspects de participation mais aussi de genre c’est tous ces éléments qui développent l’intérêt de l’Allemagne à accompagner ce processus », a confié le chef projet GFG.

 « A l’issue de cette rencontre, chaque participant devra être en mesure de mettre en place un système de suivi-évaluation et de mettre en place un dispositif de reporting adéquat », a souhaité Akou Mawussé Adetou-Afiadenyigba, directrice de cabinet du ministère de l’économie et des finances.

Elle affirme que le point focal chargé du suivi des réformes dans un ministère sectoriel ou le correspondant thématique chargé du suivi des réformes des finances publiques est chargé de faire le suivi de la mise en œuvre des réformes identifiées et validées par son ministère ou son institution, renseigner régulièrement l’état de mise en œuvre des réformes dans la plateforme de suivi des réformes (OSR), prendre part aux réunions trimestrielles de suivi des réformes, produire et transmettre au SP-PRPF des rapports de mise en œuvre des réformes et de prendre part aux revues de mise en œuvre des réformes.

La première du 20 au 24 mars 2023 et la deuxième du 27 au 31 mars 2023 avec un effectif de 96 participants au total notamment 48 pour chaque vague.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...