L'économiste du Togo

Togo : le deal de la rencontre « Investors Breakfast »

Le ministère de la Promotion de l’investissement a organisé le 29 août passé à l’hôtel 2 février, une rencontre dénommée « Investors Breakfast », avec la communauté d’affaires composée des avocats, notaires, experts comptables, architectes et déclarants en douane.

Cette activité s’inscrit dans une dynamique d’échange avec les acteurs du secteur privé offrant des services aux investisseurs, et contribuant à la facilitation et à la protection des investissements durables nationaux et étrangers au Togo.

Cette rencontre présidée par la Ministre de la Promotion de l’Investissement, Mme Rose MIVEDOR-SAMBIANI, avait pour objectifs de présenter les avancées en matière de réformes opérées par le gouvernement pour l’amélioration constante du climat des affaires au Togo, et de recenser les enjeux et difficultés auxquels font face les acteurs clés rencontrés.

La session a débuté avec une présentation faite par le Coordonnateur Adjoint de la Cellule Climat des Affaires, M. Eric Galley, qui a permis d’aborder les récentes réalisations et les réformes en cours sur le climat des affaires au Togo en rapport avec les priorités du gouvernement.

Ce fut également le lieu de présenter les objectifs et les résultats obtenus à date, dont la traduction concrète est la notation du Togo au niveau internationale en matière de Climat des Affaires. Il est ressorti que cette dynamique est une priorité pilotée par les plus hautes autorités de notre pays.

Ce fut l’opportunité de donner la parole à cette communauté d’affaires (notaires, avocats, experts comptables, architectes et déclarants en douane) qui intervient souvent en qualité d’interlocuteurs et de prescripteurs auprès des investisseurs potentiels, et de recenser les difficultés qui jalonnent le parcours de l’investisseur dans notre pays.

Toutes les parties prenantes présentes à cette session, ont loué le travail qui est fait par le gouvernement et félicité les différentes agences gouvernementales qui y participent.

Les échanges ont également confirmé l’engagement de ces acteurs pour le développement d’une collaboration avec l’Agence de Promotion des Investissements et de la Zone Franche (API–ZF) pour la mise en place de solutions concertées, visant la simplification des procédures administratives liées à l’investissement.

Aujourd’hui, le Togo est parmi les 54 pays retenus, dont trois pays de l’Afrique de l’Ouest, pour la mise en œuvre du nouveau programme de la Banque mondiale pour l’évaluation du climat des affaires B – READY.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...