L'économiste du Togo

Valentine SAMA hisse le RéTEva à l’international

L’Assemblée générale du Réseau francophone de l’évaluation (RFE) tenue à Paris le 20 décembre 2022 a élu le Réseau togolais de l’évaluation (RéTEva) pour un mandat de deux ans pour siéger dans le Conseil d’administration du RFE. Cette élection est à mettre à l’actif de la nouvelle équipe dirigeante du RéTEva conduite par sa présidente, Mme Valentine SAMA.

« C’est une confiance qui nous est faite, nous avons l’ultime devoir de travailler davantage pour en être à la hauteur de cette responsabilité qui nous a été confiée afin de rehausser significativement l’image de notre réseau et de mon pays, le Togo, par des résultats solides au RFE. » 

Ainsi s’est exprimée Valentine SAMA, présidente du Réseau togolais de l’évaluation (RéTEva), après l’élection du RéTEva pour siéger au Conseil d’administration du Réseau francophone de l’évaluation (RFE), tout en témoignant sa reconnaissance aux différents votants qui ont élu le Togo à travers le RéTEva qu’elle préside depuis 2021. 

Les associations nationales membres du Réseau francophone de l’évaluation (RFE) se sont retrouvées en Assemblée générale le 20 décembre dernier pour renouveler le Conseil d’administration de leur organisation. 

Au terme des votes qui se sont déroulées en ligne, le Réseau togolais de l’évaluation (RéTEva) est élu aux dépens de la Société française de l’évaluation (SFE) pour un mandat de deux ans pour siéger dans le Conseil d’administration du RFE. Pour Valentine SAMA, l’entrée du RéTEva au sein du Conseil d’administration du RFE est d’une importance très capitale.

 En termes d’avantages, les membres du RéTEva bénéficieront des opportunités de lobbying pour positionner les évaluateurs émergents et professionnels togolais du RéTEva dans les instances, des laboratoires de partages d’expérience de bonnes pratiques, de conception, sophistication et d’uniformisation des instruments de pointe de cette discipline pour l’amélioration des programmes dans les 24 pays membres du RFE. 

Aussi, cela va-t-il contribuer au plan international à la performance rapide des actions de la nouvelle stratégie du RFE, pour l’équité, l’inclusion sociale et économique ainsi que le développement transformationnel des structures via les pays membres. Car, le RFE est un grand carrefour d’apprentissage et de capitalisations, un rendez-vous du donner et du recevoir pour le RéTEva. 

Dans un autre registre, cette élection du RéTEva permettra de créer une forte émulation avec les pays francophones pour des actions ciblées pays via des opportunités dans l’Union africaine et l’Europe, faire participer et amener les jeunes évaluateurs émergents Togolais à l’auto construction positive via la pratique de l’évaluation axée sur les résultats, pour rendre leur posture, leurs profils et leurs différents travaux ultra professionnels et de qualité dans le nouvel environnement du marché interne et externe de plus en plus très compétitif.

Le RéTEva en bref

Créé en 2013 le Réseau togolais de l’évaluation (RéTEva) est un réseau de professionnels répondant à des profils variés, partageant l’amour du suivi-évaluation et son implication dans la mise en œuvre des projets et programme du développement ; il regorge d’évaluateurs de haut niveau dits confirmés et d’évaluateurs émergents dits jeunes évaluateurs. 

Le réseau a pour mission principale d’assister l’État dans l’évaluation effective des politiques publiques en utilisant comme approche le suivi-évaluation axé sur les résultats du développement.  

Pour avoir de bons résultats le suivi-évaluation doit être l’outil principal de travail. L’évaluation en soi est un domaine spécialement intéressant compte tenu de sa polyvalence ; c’est justement pour cette raison que le réseau travaille d’arrache-pied pour le démystifier et ainsi apporter une compréhension claire sur l’avancement et l’impact des différentes politiques de développement mises en œuvre par le gouvernement au profit de la population. 

La force du RéTEva réside dans le travail collaboratif, inclusif, participatif et le partage de bonnes pratiques. A ce jour le Réseau compte 51 experts y compris des évaluateurs émergents, tous au service du développement durable et de l’évaluation. Le plan d’actions 2021-2023 du RéTEva comprend 37 projets répartis en 3 grandes actions notamment : Réformes structurelles, organisationnelle et innovation au sein du RéTEva ; Organisation des rencontres de haut niveau au plan national et renforcement des capacités multidimensionnelles des évaluateurs émergents et confirmés ; Partenariats avec les organisations internationales d’évaluation et participation active aux cadres de concertation internationale du RFE pour la performance des actions. Ces projets sont en cours de réalisation avec des résultats mesurables dont le taux d’exécution au 1er déc. 2022 est de 95%. 

Ses différentes contributions participent à la Vision pour un Togo émergent en 2030.

A propos du RFE 

Ensemble pour le développement de l’évaluation dans l’espace francophone, le Réseau francophone de l’évaluation (RFE) regroupe une vingtaine d’Associations Nationales d’Évaluation (ANÉ). L’association s’est donnée pour mission de développer et mutualiser les connaissances et pratiques de l’évaluation de l’action publique dans l’espace francophone. 

Pour ce faire elle mène, avec l’appui de ses membres et de ses partenaires, des initiatives destinées à l’ensemble des acteurs concernés par l’évaluation des politiques publiques et programmes (institutionnels, consultants, ONG, universitaires…) : promotion de l’évaluation des politiques publiques/programmes, soutien à l’institutionnalisation de l’évaluation, Forum International Francophone de l’Evaluation, séminaires de renforcement des capacités des ANÉ, accompagnement des évaluateurs émergents, mise en place de conférences virtuelles… 

Le Réseau Francophone de l’Evaluation (RFE) est une tête de réseau créé le 26 février 2013 avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Le réseau rassemble à ce jour les Associations Nationales d’Évaluation (ANÉ) de 24 pays de l’espace francophone. 

Ses objectifs sont de développer l’offre francophone d’évaluation ; constituer un corpus théorique et technique en langue française ; développer entre les Associations Nationales d’Évaluation une coopération active ; promouvoir l’utilisation des résultats de l’évaluation dans le processus de décision publique

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...