L'économiste du Togo

Affacturage : les financements ont atteint 19 milliards FCFA à fin mars 2023

Nombre de vues : 116

Au Togo, les financements par affacturage ont connu une progression soutenue avec un encours qui a atteint 19 milliards à fin mars 2023, contre 7 milliards un an plus tôt, a constaté le ministre de l’Economie et des Finances, Sani YAYA au cours de la deuxième réunion ordinaire du Conseil National du Crédit (CNC) du Togo au titre de l’année 2023 s’est tenue le jeudi 06 juillet 2023 à Lomé.

Au menu des travaux, l’examen de l’évolution de la situation économique et du système financier à fin mars 2023 et les facteurs de blocage du financement du secteur de l’habitat. Avant d’aborder les sujets inscrits à l’ordre du jour, l’argentier national a fait quelques commentaires sur l’environnement économique et financier.

Ainsi, sur les quatre premiers mois de l’année, il est observé une évolution favorable de la conjoncture économique au Togo, confirmant la prévision du taux de croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) à 6,6% en 2023, contre les réalisations de 5,8% en 2022 et 6% en 2021.

Tous les secteurs contribueront à cette croissance économique, en particulier le secteur tertiaire dont la contribution est projetée à 4%. Ce contexte économique favorable s’accompagne d’une décélération du rythme de progression du niveau général des prix, ainsi que d’un endettement soutenable. En effet, le taux d’inflation s’est établi à 5,8% à fin mai 2023, contre 8% un an plus tôt.

 Quant au taux d’endettement public, il est ressorti à 60% à fin mars 2023, contre 66% à fin décembre 2022, en dessous de la norme communautaire plafond de 70%.

Financement de l’économie et la situation du secteur financier

En ce qui concerne le financement de l’économie et la situation du secteur financier le ministre YAYA anoté quelques évolutions encourageantes dont la forte mobilisation par le Trésor public des ressources sur le marché régional des titres publics.

« Comme vous le savez, lors de la session de mars dernier, j’ai exhorté les banques à soutenir davantage le Trésor public. Aujourd’hui, je me réjouis de constater que le taux de couverture des émissions réalisées par le Trésor public au titre du deuxième trimestre 2023 est ressorti à 155%, contre 30% au premier trimestre 2023.

 Il est constaté un accroissement du volume de crédits octroyés aux opérateurs économiques.

En effet, les créances intérieures, c’est-à-dire les financements accordés au secteur privé et à l’État, ont crû de 31% en un an à 1.944 milliards à fin mars 2023. S’agissant des concours au secteur privé, je note que les financements par affacturage ont connu une progression soutenue avec un encours qui a atteint 19 milliards à fin mars 2023, contre 7 milliards un an plus tôt.

De même, les concours par crédit-bail ont également doublé en un an pour ressortir à 23 milliards au 31 mars 2023 », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances tout en remarquant que le taux de financement de l’économie est ressorti à 31% à fin mars 2023, après 29% un an auparavant. La progression des concours bancaires s’est accompagnée d’une baisse des taux d’intérêt appliqués sur les crédits accordés aux micros, petites et moyennes entreprises.

 En effet, les taux d’intérêt servis sur les crédits aux micros, petites et moyennes entreprises ont connu des baisses de 50, 120 et 120 points de base en un an à 7,8%, 8,5% et 9,2%, respectivement.

Cette tendance doit être poursuivie, les banques doivent poursuivre dans cet élan.

Joël Yanclo

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

La feuille de route des 10 prochaines années de la ZLECAF se dessine à Zanzibar

juin 25, 2024

La troisième réunion ministérielle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a débuté le 24 juin 2024 à Zanzibar...

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...