L'économiste du Togo

Africa financial industry summit, top c’est parti !

Le président de la république togolaise, Faure GNASSINGBE a ouvert, lundi 28 novembre 2022, du forum économique consacré à la finance africaine dénommée AFRICA FINANCIAL INDUSTRY SUMMIT (AFIS 2022). Deux jours durant, les décideurs du secteur financier africain ont l’occasion d’échanger leurs expériences pour favoriser l’innovation, façonner l’économie du continent et développer des partenariats commerciaux.

Dirigeants de banques et de compagnies d’assurances, acteurs de la Fintech, boursiers et responsables d’institutions de développement discutent à Lomé de financement agricole, d’interconnexion des marchés boursiers, d’intégration des paiements, inflation, inclusion, infrastructures, digitalisation des banques et même cryptomonnaies.

Ceci autour de conférences, d’ateliers et de tables rondes pour contribuer à la reprise économique du continent africain grâce au développement d’un secteur financier compétitif, innovant, inclusive. Initié par le Groupe Jeune Afrique média en partenariat avec la Société financière internationale (SFI) et l’Africa CEO Forum, l’AFRICA FINANCIAL INDUSTRY SUMMIT (AFIS) réunit plus de 600 leaders du secteur financier africain public et privé. Cette rencontre vise à soutenir l’inclusion financière et accélérer l’émergence d’un marché panafricain des services financiers innovants, durables et soutenables.

Dans son discours d’ouverture, le chef de l’Etat togolais s’est félicité du choix de Lomé pour abriter cette importante rencontre sur l’industrie financière en Afrique. La capitale togolaise est reconnue comme la plateforme d’envergure sur le plan bancaire et financier.

Pour le Président de la République, Faure GNASSINGBE « l’avenir de l’Afrique se construira sur la collaboration étroite entre les gouvernements et le secteur bancaire ». Malgré le contexte économique mondial peu favorable, le numéro un togolais s’est montré confiant en la capacité des acteurs étatiques et du secteur privé à trouver les voies et moyens pour une sortie de crise. « Comme toute crise, celle d’aujourd’hui trouvera les voies de sa résolution, un nouvel équilibre macroéconomique s’imposera et l’optimisme reviendra ».

Prime à l’hospitalité togolaise

Tous les intervenants ont salué l’hospitalité légendaire du Togo et la vision de faire de Lomé une place financière de premier plan. Le Vice-président pour l’Afrique de la Société financière internationale (SFI), Sergio Pimenta et le Président Directeur général du Groupe Jeune Afrique Média, Amir Ben Ahmed ont relevé l’opportunité qu’offre cette assise dans la dynamisation du partenariat public-privé dans les systèmes financiers africains.

Le sommet AFIS 2022 a pour enjeux majeurs de contribuer au développement d’une industrie financière africaine de classe mondiale, placer l’industrie des services financiers au cœur de la réussite du projet de la ZLECAF, doper l’inclusion financière et donner une voix à l’industrie financière africaine dans les débats sur la régulation internationale.

Une plateforme de dialogue public-privé

AFIS est une plateforme de dialogue public-privé au service du développement d’une industrie financière africaine souveraine, inclusive et innovante. Elle a été créée par Jeune Afrique Media Group.

Discours d’ouverture du Président de la République du Togo

Ses missions sont entre autres de contribuer au développement d’un secteur financier africain compétitif et de classe mondiale, de placer l’industrie des services financiers au cœur de la réussite du projet de marché commun, de doper l’inclusion financière et assurer un financement durable des économies, de donner une voix à l’industrie financière africaine dans les débats sur la régulation internationale.

Depuis 2021, et davantage encore à l’occasion de son Sommet Annuel, AFIS adopte un positionnement disruptif et contribue à une meilleure synergie des intelligences de l’ensemble de l’industrie financière afin de : (i) préserver et renforcer la rentabilité du secteur, (ii) soutenir l’industrie panafricaine dans sa quête de compétitivité (iii) accroître la confiance des acteurs. Pour organiser le dialogue public-privé, AFIS s’appuie sur une gouvernance solide : son « Supervisory Board » – regroupant une quinzaine de Gouverneurs, Ministres et Dirigeants d’institutions financières partenaires – est chargé des grandes orientations stratégiques ; son « Advisory Council » – constitué d’une 40e de leaders de l’industrie financière – est chargé d’organiser le travail et la réflexion d’AFIS tout au long de l’année. Huit axes (“piliers”) ont été définis pour aider le secteur à relever les défis auxquels il fait face : Industry Trends – Common Market – Regulation & Efficiency – Sustainability – Insurance Growth Potential – Digital Financial Services & Fintech.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...