L'économiste du Togo

Promotion de l’inclusion financière : Afrik Créances ouvre une agence au Togo

Le 2 mai 2023, Afrik Créances, un intermédiaire de premier plan dans le secteur financier, a ouvert une agence à Lomé, au Togo. La mission principale de ce mouvement est de promouvoir l’inclusion financière en développant les services bancaires pour les populations les plus reculées, ainsi qu’en augmentant le financement des micro, petites et moyennes entreprises.

La société proposera des opportunités d’emploi auprès des sociétés bancaires de la sous-région à travers ses pôles d’intervention : Digitalisation, Automatisation, et Afrik Créance Academy, qui formera des cadres bancaires.

« Les activités d’Afrik Créances s’articulent autour de trois pôles : le courtage en crédit, le recouvrement de créances et la représentation de marque. La vision est d’être le leader de l’intermédiation bancaire et financière en Afrique. Afrik Créances vise à contribuer efficacement au défi de l’inclusion financière et sociale au Togo et en Afrique. En tant que partenaire des Etats, Afrik Créances entend les accompagner à travers son pôle d’appui aux initiatives privées des Etats », explique le promoteur, Blaise AHOUANTCHEDE.

Ce projet est soutenu financièrement par l’Union Togolaise de Banque (UTB) pour aider les PME, ainsi qu’une garantie du Fonds de solidarité africain (FSA) de 1,5 milliard XOF (14% d’Afrik Créances et 86% de l’UTB).

Afrik Créances vise à être une plateforme et un hub unique pour les solutions et services innovants et un acteur essentiel dans le développement de services financiers inclusifs dans l’UEMOA, la CEDEAO et l’Afrique. La vision est également d’étendre les filiales dans dix pays d’ici cinq ans. En 2023, le Togo, la Côte d’Ivoire et le Sénégal accueilleront les bureaux d’Afrik Créances.

Les autorités togolaises soutiennent ce projet qui contribuera sans aucun doute au développement des services bancaires pour les populations les plus reculées et augmentera le financement des micro, petites et moyennes entreprises.

« Notre souhait pour les banques et les systèmes financiers décentralisés cette année est qu’ils permettent d’accéder au financement pour les micro, petites et moyennes entreprises à des coûts abordables ; accroître le financement des secteurs de l’agriculture et du logement, renforcer la numérisation des services financiers et améliorer leur qualité. Tous ces défis peuvent être relevés avec la contribution et le nouveau modèle économique proposés par Afrik Créances. Nous saluons également les progrès déjà remarquables de l’exploitation depuis son installation officielle à Lomé. Le gouvernement, pour sa part, est prêt à soutenir cette institution afin qu’elle puisse atteindre ses objectifs de développement non seulement au Togo mais aussi dans la sous-région », a déclaré Mme Akou Mawussé AFIDENYIGBA.

Concernant l’inclusion financière au Togo, il convient de noter que le score global pour l’utilisation des services financiers est passé de 85,72% en 2021 à 82,59% en 2020, faisant du Togo le pays leader dans cet indicateur au sein de l’UEMOA.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...