L'économiste du Togo

Afrique de l’Ouest : les administrations douanières évaluent le SIGMAT à Lomé

Dans le but d’évaluer l’interconnexion de leurs systèmes informatiques dans le cadre du projet SIGMAT (Système d’Interconnexion et de Gestion des Marchandises en Transit), les administrations douanières de l’Afrique de l’Ouest se réunissent à Lomé du 05 au 09 juin 2023.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Atta-Kakra Essien, Commissaire des Douanes et Droits Indirects, avec à ses côtés M. Tiemtore Salifou, DG de l’Union Douanière de la CEDEAO, des représentants de la Banque Mondiale et du CNUCED, partenaires de ce projet.

Cette rencontre prendra fin le 09 juin 2023 par la signature des protocoles d’accords et d’accords-cadres par les directeurs généraux des administrations douanières de la CEDEAO.

Le SIGMAT est le résultat d’un long processus qui a impliqué plusieurs parties prenantes.

 En permettant l’échange automatique de données électroniques concernant le fret en transit d’une frontière à une autre entre plusieurs administrations douanières, le SIGMAT offre d’énormes avantages aux douanes, aux opérateurs de toutes tailles, aux entreprises et aux pouvoirs publics.

 Le SIGMAT devrait améliorer l’efficacité et la transparence des activités et des procédures douanières, renforcer les capacités des douanes en matière d’analyse des risques et stimuler fortement le commerce régional en diminuant les coûts associés aux activités commerciales. Depuis son lancement en 2019, le Système a été déployé avec succès à travers les principaux corridors commerciaux suivants : Abidjan-Ouagadougou, Abidjan-Ouagadougou-Niamey, Cotonou-Niamey et Lomé-Ouagadougou.

Les pays situés le long de ces couloirs ont enregistré une augmentation de leurs recettes, une réduction du temps nécessaire pour traverser les frontières et une diminution des frais de gestion. Grâce au soutien financier de l’Union européenne (UE), certaines administrations des douanes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avaient commencé à travailler sur l’interconnexion de leurs systèmes à la fin de 2011, dans le cadre d’une initiative baptisée ALISA.

 En 2013, la Douane ivoirienne a décidé d’affecter certains des fonds octroyés par l’UE au titre du Programme d’appui au commerce et à l’intégration régionale (PACIR) à l’élaboration de spécifications techniques et fonctionnelles avec le soutien de l’OMD et la participation de la Douane malienne et de la Douane du Burkina Faso.

 De nombreuses organisations internationales et agences de développement ont également participé aux travaux, notamment la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la Banque mondiale, l’Agence de coopération internationale du Japon (JICA) et l’Agence allemande de coopération internationale (GiZ).

 La Douane du Sénégal a rejoint le projet en 2014, suivie de la Douane du Togo en 2016. La Commission de la CEDEAO a adopté le projet en 2015 et a commencé à travailler sur le développement du SIGMAT.

 Le Système a ensuite compté sur le soutien du Programme pour la facilitation des échanges en Afrique de l’Ouest, qui est une initiative appuyée par de nombreux partenaires de développement visant à améliorer les mesures de facilitation du commerce existantes en Afrique occidentale.

L’OMD a continué à apporter son soutien, notamment en formant des experts informatiques au sein des administrations douanières afin qu’ils puissent mettre au point les spécifications de message en se fondant sur le Modèle de données de l’OMD, le but étant de permettre à ces administrations d’atteindre leurs objectifs en matière d’interconnexion des systèmes informatiques.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...