L'économiste du Togo

Une ONG luxembourgeoise lance le FIT pour soutenir l’entrepreneuriat

Soutenue par l’État, l’ONG luxembourgeoise spécialisée en finance inclusive, ADA, lance le Financing Innovation Tool (FIT), un tout nouvel outil pour soutenir l’entrepreneuriat innovant et à impact dans les pays en développement.

Alors que les pays en développement regorgent de petites et moyennes entreprises innovantes et à impact, les entrepreneurs peinent souvent à trouver des financements pour lancer leur activité : les subventions publiques sont inexistantes ou insuffisantes pour les faire progresser, tandis que les investisseurs internationaux se montrent frileux face au risque. D’où l’idée de lancer un outil spécifique pour les soutenir : l’ONG Appui au développement autonome (ADA) a lancé vendredi 26 mai 2023, la première société à impact sociétal (SIS) dédiée aux services financiers, avec le soutien du gouvernement luxembourgeois. Baptisée «FIT» pour Financing Innovation Tool, elle propose une toute nouvelle façon de financer le développement, via des dons et un canal garanti par l’État.

Le Financing Innovation Tool (FIT) entend combler le manque de financement en proposant un large éventail d’instruments de financement, notamment des titres de créance, des instruments de dette subordonnée, des fonds propres et des garanties.

Ces diverses options permettront au FIT d’investir dans des entreprises innovantes ayant une forte mission sociale à différents stades de leur développement, en fonction de leur profil risque/rendement, de leur taille, de leur envergure, de leur structure de gestion et de leurs compétences financières. Les besoins de chaque bénéficiaire sont pris en considération lors de la mise en place du financement du FIT et de l’appui technique de ADA, lequel vise à renforcer la gouvernance de l’entreprise bénéficiaire et l’aide à la préparation au marché dans le cadre d’une démarche globale et durable.

L’objectif est d’accompagner ces entreprises vers l’autonomie financière et les préparer à travailler avec des investisseurs professionnels à impact afin qu’ils leur apportent un financement complémentaire.  L’innovation et un fort esprit d’initiative sont les principaux critères de sélection des bénéficiaires du FIT.

Il peut s’agir d’un service, d’un produit ou d’un modèle économique qui constitue une innovation pour l’institution elle-même, le secteur, le marché ou les bénéficiaires finaux.

Le FIT s’appuiera sur l’expérience de longue date de ADA dans l’accompagnement des entrepreneurs des pays en développement afin d’identifier pour son portefeuille d’investissements des entreprises prometteuses et novatrices ayant une forte mission sociale.

De cette manière, le FIT veillera à se constituer un portefeuille d’investissements fermement engagé en faveur de l’innovation et de l’impact.

Le FIT est la première société d’impact sociétal dédiée aux services financiers. Agréée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, le FIT offre aux donateurs un nouveau canal de distribution ayant un impact mesurable.

En tant que société d’impact sociétal avec 100 % d’actions à impact, tous les bénéfices seront réinvestis, ce qui permet de maximiser l’efficacité des dons.

La société FIT est détenue par ADA, ainsi que par la Direction de la Coopération au développement et des Affaires humanitaires du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Le projet FIT répond à une forte demande pour un canal sécurisé, garanti par l’État, pour l’investissement sociétal, qui bénéficie de l’expérience de longue date d’une ONG.

Pour que les dons octroyés au FIT atteignent des structures qui en ont réellement besoin et qui méritent d’être soutenues, le FIT ciblera en priorité des bénéficiaires qui sont déjà en relation directe ou indirecte avec ADA.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...