L'économiste du Togo

Aménagement du territoire : le Togo va se doter d’un SNAT

Dans 8 mois, le Togo devrait se doter d’un schéma national d’aménagement du territoire (SNAT). Le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, a procédé le mardi 28 février 2023 à Lomé, au lancement du processus d’élaboration du schéma national d’aménagement du territoire du Togo, un acte par lequel l’État affiche son projet territorial.

« Ce schéma est un outil à la fois stratégique et technique qui a pour but d’intensifier la mise en œuvre des infrastructures de base au profit des populations quelle que soit leur localisation sur le territoire national. 

Il sera un outil d’accélération des réponses en particulier dans les zones exposées à la menace sécuritaire. Le SNAT constitue donc aussi bien pour les pouvoirs publics, que pour le secteur privé, la société civile et les partenaires, un outil stratégique d’aide à la décision et d’identification dans la gestion de l’espace public qui renforcera les grandes orientations du développement », a déclaré le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé dans son mot de lancement officiel du processus d’élaboration du schéma national d’aménagement du territoire du Togo. 

L’aménagement du territoire tel que défini dans le document de politique nationale d’aménagement du territoire, est l’action et la pratique de disposer avec ordre, à travers l’espace d’un pays et dans une vision prospective, les hommes et leurs activités, les équipements et les moyens de communication, voire stratégiques. Face au déséquilibre entre Lomé et le reste du territoire et entre les différentes régions, le pays se dote d’une vision spatiale pour réduire ces déséquilibres. 

Il s’agit de mettre fin au laissez-faire territorial et favoriser l’accès équitable des populations aux services sociaux de base selon la vision du chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé. 

La cheffe du gouvernement a salué la bonne mobilisation des acteurs impliqués dans l’élaboration de ce processus qui s’inscrit dans la dynamique de réformes et d’inclusion pour réduire les disparités. Elle a appelé à accélérer les actions pour plus d’impacts et à agir réellement et rapidement au profit des plus vulnérables.

Un enjeu national

Le Togo a considérablement progressé dans la voie de la reconstruction et du développement. 

Il est question désormais de préparer le pays à affronter dans son organisation territoriale les grandes échéances de demain. L’émergence de nouveaux acteurs économiques, le nouveau contexte énergétique, le rôle toujours croissant des nouvelles technologies, l’insécurité mondiale, l’enjeu des nouvelles émigrations sub-sahariennes, sont autant de défis auxquels le Togo doit s’adapter, apprend-on de source concordante. 

La première priorité est de répondre aux déséquilibres de localisation de la population et des activités dans les territoires ; la seconde exigence est celle de la mise en attractivité des régions. 

L’objectif du SNAT est de mettre fin au laisser-faire territorial et de promouvoir l’équité entre les territoires. Il s’agit concrètement de favoriser le développement équilibré et durable du pays.  Le schéma national d’aménagement du territoire forme ainsi pour le Togo une ambition à la hauteur des enjeux. 

Le SNAT devrait mettre un terme aux pratiques antérieures de planification trop centralisées et souvent trop rigides. Sa conception repose au contraire sur un constat partagé de la situation du territoire et sur des concertations aussi larges que possibles. 

Le SNAT qui sera réalisé permettra une meilleure planification des pôles d’innovation et le ciblage des régions à spécialisation territoriale notamment économique, agro-industrielle, touristique et culturelle en vue de favoriser le développement des activités productives et des infrastructures au Togo.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

La BCEAO réalise un bénéfice en hausse de 152% en 2023

avril 23, 2024

La Banque Centrale des États de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (BCEAO) a dégagé un bénéfice net de 315,6...

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...