L'économiste du Togo

Au Togo, la BAD appuie des communes urbaines

La Banque africaine de développement (BAD) soutient le Togo dans son projet d’assainissement dans dix communes urbaines dont la ville de Sokodé qui est la deuxième ville du pays. Le projet de promotion de l’assainissement inclusif des centres urbains au Togo (PAICUT), les travaux ont été à la faveur d’un atelier organisé les 14 et 15 mars 2023 à Lomé.

Ce projet financé à hauteur de 1 milliard 25 millions d’euros soit environ 820 millions de francs CFA, vise à améliorer les conditions de vie des populations de dix communes urbaines.

A travers la facilité africaine de l’eau de la banque, l’initiative va permettre de traiter les déchets solides biodégradables par le système de co-compostage et d’améliorer le service de gestion de la filière des boues de vidange dans la ville de Sokodé et ses environs, ainsi que neuf autres communes urbaines que sont Drezko Centre, Kati Ta Hub, Avetonou, Zogbegan, Atchangbade, Sara, Sagbiebou, Biagou-Batebogou et Boade Centre.

D’après Tiem Bolidja, ministre togolais de l’eau et de l’hydraulique villageoise, la mise en œuvre de ce projet va contribuer à atteindre les objectifs de la feuille de route du Togo en ce qu’elle va permettre de fournir des services performants et inclusifs de gestion intégrée des boues de vidange en milieu urbain et une gestion durable des eaux usées et des excréta au Togo.

Le projet PAICUT va également permettre de fournir des services inclusifs de gestion intégrée des boues de vidange en milieu urbain, de favoriser la productivité agricole et d’améliorer le niveau de vie des populations. En outre, avec ce projet, les services urbains et semi-urbains ciblés disposeront de programmes d’investissement pour fournir des services inclusifs de gestion intégrée des déchets et des boues de vidange.

Pour Paterne Wilfrid Abiola, le représentant pays de la Banque africaine de développement au Togo, l’initiative marque un alignement entre la feuille de route du gouvernement du Togo 2025 et deux des 5 priorités opérationnelles de son institution, ‘’High 5’’, à savoir “nourrir l’Afrique” et “améliorer la qualité de vie des populations en Afrique”.

Le 31 janvier 2023, le portefeuille actif de la Banque africain de développement au Togo comptait 16 opérations, pour un financement total de 310,34 millions d’euros.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...