L'économiste du Togo

Au Togo, les réformes courageuses sont porteuses de croissance économique

Nombre de vues : 91

Selon le rapport « Africa outlook 2024-Strong growth amid heated elections and financial woes », le Togo se classe parmi les douze pays africains figurant dans la Short List des vingt Champions du monde de la croissance économique en 2024.

Grâce aux multiples initiatives portées par le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, le Togo occupe une place de choix dans le classement du rapport de «The Economist Intelligence Unit » sur la croissance économique 2024.

La croissance économique du pays pour le compte de l’année 2024, affiche un grand optimisme malgré les chocs exogènes. Elle résulte surtout d’une économie résiliente qui a connu son baptême de feu lors de la pandémie du Covid -19.

Toutefois le pays s’est illustré avec un taux de croissance économique estimé à 6,4% en 2023 contre 5,8% en 2022.  Les perspectives économiques devraient se stabiliser en 2024 avec un taux de croissance réel de 6,6%.

Ces performances économiques se justifient par des réformes économiques majeures qui ont impacté certains secteurs clés notamment le tertiaire.

De ces réformes impulsées par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, on note un trafic portuaire de marchandises en perpétuel accroissement grâce aux investissements.

Quatrième meilleur port à conteneurs en Afrique, et leader dans la sous-région, le Port Autonome de Lomé est un moteur de croissance économique locale, sous régionale et mondiale. Mais elle est avant tout le poumon d’une économie locale résiliente et performante à travers les fluctuations mondiales.

Au niveau du fret, le port qui a aussi affiché une forte croissance, malgré les incertitudes. En 2023, la contribution du secteur tertiaire à la croissance économique est de 4,1% contre 4,0% initialement prévue.

Au cours de la même année, le taux d’inflation s’est établi en moyenne à 5,7% contre 7,5% un an plus tôt.  Cette baisse est liée à une amélioration de l’offre des produits alimentaires, en raison d’une campagne agricole satisfaisante.

Dans le domaine de l’agriculture, le Président de la République s’est fortement impliqué dès le mois de janvier 2023, en allant à la rencontre des acteurs du secteur sur l’ensemble du territoire pour échanger sur les stratégies d’amélioration de la productivité agricole.

Cette évolution positive de l’activité économique s’inscrit dans un contexte de décélération du niveau général des prix de consommation. Ainsi qu’un endettement public soutenable, malgré l’environnement économique international marqué par des tensions inflationnistes fortes et le durcissement des conditions financières.

Le secteur financier a également contribué à cette croissance positive, avec un accroissement de l’offre de service de proximité émanant des banques et des Systèmes financiers décentralisés (SFD). Ce qui confirme la place du Togo comme une plateforme financière régionale. L’organisation des grandes rencontres internationales à Lomé telles que le sommet de l’industrie financière africaine (AFIS) consacre la capitale Lomé comme hub financier avec l’attractivité des investissements.

On observe également, au vue de ces performances, l’amélioration du climat des affaires. A ce titre, le Togo s’est montré attractif en mobilisant d’importants investissements notamment la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA), une nouvelle zone économique multimodale pour les secteurs à fort potentiel logistique, agricole, automobile, pharmaceutique et cosmétique.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...

La CEDEAO examine la mise en œuvre de la nouvelle procédure de transit et du SIGMAT

juin 12, 2024

La Direction de l’Union douanière et de la fiscalité de la Commission de la CEDEAO organise CEDEAO du 10 au...

Djourdé Bouboukari, ancien étudiant devenu pêcheur à Kpémé

juin 11, 2024

Sur les côtes togolaises et béninoises, la pêche artisanale regagne en intensité. Devant des tas de poissons fraichement débarqués des...

La 43e AGA de Shelter Afrique va consolider l’agenda de la transformation

juin 10, 2024

 La 43e assemblée générale annuelle (AGA) de la Shelter Afrique Development Bank (ShafDB), qui débute ce 10 juin à Kigali,...