L'économiste du Togo

Journée mémorable ce mercredi 10 janvier 2024 à la BRVM: Ring the Bell par Didier DROGBA

Didier DROGBA, icône du football mondial, a procédé ce jour à l’ouverture solennelle des transactions à la BRVM à 9h45mn, en présence du Représentant du Ministre des Finances et du Budget de Côte d’Ivoire, du Président de l’AMF-UMOA, du Président de la BOAD, des Représentants de la BCEAO et de la Commission de l’UEMOA, du SG de l’AMF-UMOA, du Président du Conseil et des Administrateurs de la BRVM, de plusieurs Directeurs généraux d’institutions financières et chefs d’entreprises, du personnel de la BRVM etc.

Lors de cette cérémonie, notre illustre invité, Didier DROGBA  a prononcé un keynote speech sur le thème” les enjeux de l’économie sportive et de la gestion financière pour les sportifs de haut niveau et les jeunes”. Il encore une fois partager sa vision sur l’importance du sport, le rôle moteur du football dans l’économie et les enjeux de renforcer l’éducation sportive des jeunes africains au regard de leur poids dans la population du continent et du monde à l’horizon 2050.

J’ai tenu à cette occasion à remercier Didier DROGBA pour avoir honoré l’invitation de la BRVM, malgré ses nombreuses sollicitations à la veille de l’ouverture de la 34eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se tient en Côte d’Ivoire après 40 ans.

Cette cérémonie a été une formidable lucarne pour moi d’affirmer que la BRVM s’invite dans l’univers du football en toute légitimité, car la Bourse a pour vocation d’être présente dans toutes les sphères de la vie économique et sociale d’un pays y compris le sport.

J’ai saisi l’occasion pour rappeler qu’une vingtaine de clubs de football sont cotés en bourse à travers le monde, des professionnels du sport investissent en bourse, les grands sponsors des clubs de foot sont cotés en bourse, les rencontres de foot peuvent avoir une influence sur les cours des clubs cotés etc.

La BRVM est heureuse de vivre cette CAN de football qui débute dans quelques jours en Côte d’Ivoire et qui a nécessité la réalisation d’importantes infrastructures sportives, routières, hôtelières etc.

L’après CAN est une opportunité d’envisager de rendre liquides ses actifs à travers des mécanismes de marché impliquant des investisseurs privés pour mieux les rentabiliser.

Grand Merci au parterre de hautes personnalités et de grandes figures du monde des affaires, de la finance et du sport qui ont repondu à l’invitation de la BRVM ce mercredi 10 janvier 2024.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...