L'économiste du Togo

Autonomisation féminine : la BOAD s’engage aux côtés de la Coalition FICS

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) s’engage à travailler avec les Banques et Institutions financières de Développement, membres de la Coalition FICS en faveur de la lutte contre les inégalités de Genre et de l’autonomisation des Femmes et des Filles.

La BOAD rejoint la Coalition Finance In Common (FICS) sur le Genre. Institution de Financement de référence du Développement de la zone UEMOA, la Banque Ouest Africaine de Développement, (BOAD), informe, lundi 13 mars 2023 à Lomé, avoir rejoint la Coalition Finance en Commun, coprésidée par l’organisation UN Women et la Banque Africaine de Développement (BAD).

A travers cette signature, annoncée le 20 Octobre 2022, par le cercle des Femmes Dirigeantes de la Coalition FICS, la BOAD s’engage à travailler avec les autres Banques et Institutions financières de Développement, membres de la Coalition FICS, et à rendre efficientes leurs actions de coordination et leur mobilisation, en faveur de la lutte contre les inégalités de Genre et l’autonomisation des Femmes et des Filles. En sa qualité de membre de l’Initiative Finance en Commun et du Club Mondial des Banques de Développement (IDFC), la BOAD ratifie la Déclaration de Paris sur l’Egalité du Genre et l’autonomisation des Femmes.

Cette déclaration vise, principalement, la promotion et l’accélération de l’Egalité de Genre et l’autonomisation de toutes les filles et les femmes, au travers des mécanismes et des politiques, déployés au niveau du système financier mondial. Ce nouvel engagement constitue une avancée significative dans la volonté de l’Institution commune de Développement des Etats de l’UEMOA, d’impulser des politiques transformatrices en matière de genre, tant au niveau institutionnel qu’organisationnel.

La BOAD entend, ainsi, améliorer l’accès à des opportunités d’emploi, favoriser l’égalité d’accès aux services financiers, et plus largement, les financements, en faveur de l’égalité des sexes, des droits des femmes et leur autonomisation, catalyseurs du Développement Durable et de la résilience économique dans notre région.

Au travers de son Plan Stratégique DJOLIBA, de ses missions et de sa politique Genre, la BOAD vise l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, et particulièrement l’ODD 5, visant l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, déclinés par les quatre objectifs de la Coalition FICS, pour un développement plus équitable, plus inclusif et plus juste, en Afrique de l’Ouest. 

A propos de la Coalition Finance En Commun (FICS)

La Coalition est un instrument international des bailleurs de fonds mis en œuvre pour développer et renforcer, de manière systématique et transversale, des politiques transformatrices en genre, à travers toutes les pratiques internes et externes. Elle permet de ce fait, l’accès à des opportunités d’emploi et d’augmenter le financement pour l’égalité des sexes et les droits et l’autonomisation des femmes en tant que catalyseurs clés du développement durable et de la reprise économique, compte tenu des Déclaration et Programme d’action de Pékin dont le 25e anniversaire sera célébré à la Génération Forum de l’égalité.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...