L'économiste du Togo

Bourse : La BRVM siège désormais au WFE

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) siège désormais à la Fédération mondiale des bourses ou World federation of exchanges (WFE).La BRVM est ainsi mondialement reconnue, par ses pairs, pour sa conformité aux meilleurs standards internationaux.

La BRVM siège désormais parmi les grandes bourses du monde. Un parcours de 10 ans. Après avoir formulé cette ambition en 2012, le mercredi 29 septembre 2022, c’est fait ! En effet, lors de la 61ème Assemblée générale de la Fédération mondiale des bourses (WFE), la BRVM a été acclamée en tant que membre à part entière du WFE. 

La BRVM est ainsi mondialement reconnue, par ses pairs, pour sa conformité aux meilleurs standards internationaux en matière boursière notamment en termes de réglementation, systèmes d’information, ouverture à l’international et mécanismes de sécurité et de protection des épargnants. 

La BRVM a passé avec succès toutes les évaluations du WFE en 2021.  La CEDEAO a été doublement à l’honneur au cours de cette Assemblée Générale, avec l’admission du Ghana Stock Exchange en tant que nouveau membre à part entière du WFE. La WFE est le groupe industriel mondial pour les bourses et les chambres de compensation (CCP) du monde entier. 

Elle représente plus de 250 infrastructures de marché allant de celles qui exploitent les plus grands centres financiers à celles qui gèrent les marchés frontières. 

Fondée en 1961, la Fédération a été créée pour contribuer « au développement, au soutien et à la promotion de marchés boursiers organisés et réglementés afin de répondre aux besoins des marchés financiers mondiaux dans le meilleur intérêt de leurs utilisateurs ». Cela reste le mandat de la WFE aujourd’hui.

 Parmi ses membres, 37 % sont répartis dans la région Asie-Pacifique, 43 % en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, et 20 % dans les Amériques. Ils comprennent plus de 50 services de compensation CCP distincts, parmi lesquels des CCP autonomes, qui garantissent collectivement que les commerçants mettent en place 1 billion de dollars de ressources pour soutenir leurs positions à risque. 

Les bourses WFE abritent 59 400 sociétés cotées et la capitalisation boursière de ces entités dépasse 122,94 billions de dollars ; environ 162,04 billions de dollars (EOB) de transactions transitent chaque année par les membres de la WFE (fin 2021). 

La WFE vise à garantir des résultats réglementaires qui favorisent le bon fonctionnement des marchés des capitaux et renforcent la stabilité systémique en plus des marchés en développement. En collaboration avec nos membres, nous créons et approuvons les meilleures pratiques et normes pour l’industrie.

La BRVM en bref 

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a été créée le 18 décembre 1996 à Cotonou. Il s’agit d’un marché électronique entièrement intégré avec 8 pays membres d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. En plus des instruments de capitaux propres (actions), la BRVM propose l’émission et le négoce d’instruments de dette (obligations). 

La BRVM offre aux investisseurs un environnement de négociation de classe mondiale avec des systèmes de négociation et de règlement/livraison à la pointe de la technologie.

 La BRVM assure la présidence du comité exécutif de l’Association des bourses de valeurs africaines (ASEA) et est membre du Conseil d’intégration des marchés de capitaux d’Afrique de l’Ouest (WACMIC). Intégrée à l’indice MSCI Frontier Markets depuis novembre 2016, la BRVM a également été admise comme membre à part entière de la WFE depuis le 27 mai 2021.

Désormais, 10 bourses africaines sont membres du WFE : 

. Bourse de Casablanca – 

. BRVM

. Dar es Salaam Stock Exchange

. Ghana Stock Exchange

. Johannesburg SE

. Nairobi Securities Exchange 

. Nigerian Exchange Group

. Stock Exchange of    Mauritius

. Tunis Stock Exchange 

. The Egyptian Exchange

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...