L'économiste du Togo

Commerce : le Togo actualise son Guide de l’exportateur

Au Togo, le Guide de l’exportateur est actualisé pour répondre aux nouveaux défis commerciaux.

Afin de permettre aux opérateurs économiques togolais d’être plus compétitifs et de répondre aux exigences des marchés internationaux, il est nécessaire de mettre à leur disposition des sources de données fiables qui fournissent des informations d’ordre réglementaire et technique pouvant leur donner un accès sans contraintes auxdits marchés.

C’est dans ce cadre que le Ministère chargé du commerce a élaboré en 2014, le guide de l’exportateur du Togo mis à la disposition des opérateurs économiques exportateurs en vue de mieux les orienter vers les marchés potentiels.

Le Togo a intégré différents accords commerciaux et a procédé, dans son engagement à les mettre en œuvre effectivement, à la réforme de ses lois et réglementations concernant le commerce international. Au regard du contexte actuel, le guide de l’exportateur du Togo mérite d’être actualisé en vue de prendre en compte le nouvel environnement économique. Pour conduire cette actualisation, une retraite professionnelle a regroupé les cadres des Ministères chargés du commerce et de l’agriculture, des douanes togolaises, du Port autonome de Lomé (PAL), de la Société d’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur au Togo (SEGUCE), et des personnes ressources du 28 au 31 mars 2023 à Kpalimé. 

 L’objectif visé par cette retraite « est de mettre à jour les informations contenues dans la version de 2014 en faisant ressortir de façon claire les outils de facilitation des échanges de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’OMC de 2017, de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) de 2019 et de la Politique nationale du développement du commerce du Togo de 2022. »

Source vitale pour le développement des activités économiques, l’information commerciale offre aux décideurs et aux acteurs du marché les moyens de prendre des décisions éclairées pour renforcer les relations commerciales et dynamiser les échanges économiques.

 En favorisant la prise de bonnes décisions, l’information commerciale peut avoir un impact significatif sur l’amélioration de la qualité de vie de la population en général. Les nouveaux développements portant notamment sur l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), conclut en 2013 et entré en vigueur en 2017, ont permis de simplifier toutes les procédures et formalités de dédouanement des marchandises à l’exportation, à l’importation et en transit.

 Aussi, l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), signé par les 54 pays africains dont le Togo et entré dans sa phase opérationnelle le 1er janvier 2021, vise-t ’il à créer un marché unique pour favoriser la libre circulation des marchandises, des services et des personnes afin d’approfondir l’intégration économique du continent africain conformément à la vision d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique » portée dans l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

 Cette ouverture du marché africain, constitue une opportunité de pénétration et de conquête de parts de marchés pour les exportateurs togolais.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...