L'économiste du Togo

Togo / Conjoncture économique : Le gouvernement adopte l’avant-projet de loi de finances rectificative

Le Conseil des ministres tenu à Kpalimé le mardi 13 septembre 2022 a examiné et adopté l’avant-projet de loi de finances rectificative exercice 2022.

Ceci, se justifie par l’évolution de la conjoncture socio-économique nationale et internationale intervenue au cours de l’exécution de la loi de finances initiale promulguée le 31 décembre 2021. Il tient compte également de l’évolution de la situation sécuritaire régionale et nationale.

L’avant-projet de loi de finances rectificative prend en compte les dépenses nouvelles pour satisfaire aux dépenses sécuritaires et aux dépenses sociales destinées à soutenir le pouvoir d’achat des populations.

Ainsi, une provision spéciale est réservée afin de poursuivre et d’amplifier les mesures de protection du pouvoir d’achat. Il s’agit du maintien des subventions sur les produits pétroliers et le gaz, mais aussi du soutien direct aux populations et de l’augmentation de la subvention de l’engrais qui est portée de 1,5 milliard à 7,5 milliards de francs CFA.

Ces mesures matérialisent l’attention particulière portée au soutien aux populations dans un contexte marqué par de multiples crises qui affectent le pouvoir d’achat de ces dernières.

 Quant aux dépenses sécuritaires, une dotation spéciale est également prévue pour continuer à doter les forces de défense et de sécurité de moyens adéquats pour la conduite de leur mission, conformément à la volonté du Chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé, de faire de la préservation de la sécurité une priorité parmi les priorités. Pour rappel, le budget 2022 approuvé par l’Assemblée nationale en fin d’année écoulée s’établissait à 1779,2 milliards FCFA. Élaboré sous forme de programme et fortement orienté vers le social, ce budget sert à poursuivre la transformation structurelle de l’économie nationale à travers le financement des projets prioritaires, notamment dans les secteurs de la santé, l’éducation, les transports, la sécurité, l’économie et la pêche, l’agriculture, l’économie numérique, le commerce et les industries.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Que dit le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique ?  

juillet 19, 2024

Le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique, présenté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),...

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...