L'économiste du Togo

Coopération italienne : l’ananas Dolcetto, une nouvelle filière économique à Tsévié  

Quatre ans après son lancement, le projet Ananas Dolcetto s’achève sur un bilan positif. Les objectifs peuvent être considérés comme atteints (malgré les difficultés imposées par la pandémie). C’est ce que l’on peut lire dans un communiqué de presse qui fait le point sur le “Projet Dolcetto”, promu par Brio, une entreprise spécialisée dans la commercialisation de fruits et légumes biologiques.

“Pineapple Dolcetto” est un projet de grande envergure visant à aider des milliers de petits agriculteurs à exporter un produit de valeur tel que l’ananas à des prix rentables, à garantir aux producteurs une source de revenus certaine et continue et à promouvoir un modèle, celui de la coopérative, qui favoriserait le développement social et économique de toute la région.

Pour l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), les résultats obtenus par l’initiative Ananas Dolcetto représentent, de manière tangible, ce que signifie faire des affaires “dans et avec” la coopération italienne ont déclaré Giuseppe Liso, personne ressource pour l’AICS pour la coopération au développement et Grazia Sgarra, directrice du département Coopération, partenariats et financement pour le développement.

Ils montrent comment l’innovation, le transfert de connaissances et de technologies, la durabilité sociale et environnementale et l’attention portée à la qualité des produits et des processus, associés à d’excellents résultats en termes de marketing et de retours économiques pour l’entreprise et la communauté locale, en commençant et en se concentrant sur les producteurs locaux, avec une approche ascendante, sont les clés du succès du modèle d’entreprise “ISI” promu par l’AICS pour la coopération au développement. L’innovation, la durabilité et l’inclusion marquent le succès d'”Ananas Dolcetto” au Togo et de l’entreprise dans les pays partenaires de la coopération”.

Aujourd’hui, selon les promoteurs du projet, l’objectif est atteint. « Nous sommes arrivés au Togo en 2018 avec un projet éthique très clair,  celui d’offrir aux communautés locales les outils pour se cultiver et se présenter sur les marchés de manière plus efficace » commentent le président de Brio, Gianni Amidei, et celui d’Agrintesa, Aristide Castellari.

Au cours de ces quatre années, outre de nombreux résultats concrets et tangibles, nous avons transmis une valeur à nos partenaires togolais. Une valeur faite de savoir-faire agronomique et technologique, de développement de la qualité et de soutien commercial, ainsi que d’ouverture de nouveaux canaux pour un produit unique que nous avons promu en Italie.

Nous avons voulu soutenir les communautés locales dans un processus de valorisation de la véritable excellence. Aujourd’hui, Ananas Dolcetto est né du travail d’entrepreneurs agricoles certifiés biologiques et commerce équitable, réunis selon le même modèle coopératif qui anime Agrintesa et Brio.

Coopermondo, l’ONG de Confcooperative, a joué un rôle d’assistance technique, de formation professionnelle et de renforcement de la gouvernance des coopératives. « Les valeurs du modèle coopératif et la force de l’agrégation ont permis d’augmenter le potentiel économique et managérial des producteurs agricoles de la zone d’intervention. La communauté de Tsevié en a bénéficié et l’expérience peut être répétée en utilisant le savoir-faire acquis par les locaux. C’est une bonne coopération pour nous » commente le président de Coopermondo, Marco Menni.

Brio, en partenariat avec Coopermondo et Agrintesa en tant que partenaire industriel et agronomique puis Alce Nero pour la commercialisation, ce projet cofinancé par l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) pour la coopération au développement dans le cadre de l’appel à bénéfices 2018, a été lancé dans le but de soutenir, à travers le modèle d’agriculture coopérative, le développement de la communauté de Tsévie au Togo.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...