L'économiste du Togo

Des réflexions sur la microassurance au Togo

Nombre de vues : 92

« Assurance inclusive : enjeux, défis et perspectives au Togo » est le thème de l’atelier sur la microassurance qui a ouvert ses travaux, lundi 06 mars 2023 à Lomé. 48 heures durant, les participants vont identifier les facteurs clés de succès et les enjeux pour la microassurance au Togo.

« Les objectifs visés à travers l’organisation de ce séminaire de formation sont très importants dans la croissance de la microassurance qui s’exprime avant tout par une augmentation du taux de couverture de la population ciblée.

L’incidence sur le chiffre d’affaires est réduite car les primes sont généralement petites et il faut des dizaines de millions de clients avant de rendre les résultats perceptibles.

C’est ce qui rend pusillanime les dirigeants et actionnaires des sociétés d’assurances qui attendent un retour d’investissement rapide », dixit ASSIGNON Koffi Masé, Directeur National des Assurances, représentant le ministre de l’économie et des finances à l’ouverture de l’atelier sur la microassurance.

Ces deux jours d’échanges à travers les différents panels permettront d’atteindre les objectifs visés à savoir, comprendre le concept de la microassurance, comprendre la chaine de valeur de l’assurance inclusive, connaitre les tendances en produits de microassurance en Afrique et au Togo, utiliser le livre V et la circulaire sur la microassurance agricole indicielle dans la mise en œuvre des opérations de microasurance, produire les états comptables de la microassrance, et cerner le rôle des prestataires de services techniques.

La promotion de la couverture en assurance, et spécifiquement de la microassurance pour se protéger contre les risques du quotidien s’inscrit dans la droite ligne des ODD dont la réalisation tient à cœur particulièrement aux premiers responsables de l’état togolais qui ne ménagent aucun effort pour le bien-être des populations, surtout des couches les plus vulnérables.

Cet atelier offrira l’opportunité, pour les partenaires de cet écosystème, de mieux appréhender le concept, les enjeux pour l’inclusion financière, ses défis pour la croissance économique et ses perspectives dans le développement économique du Togo.

Des actions en faveur de l’inclusion financière

A l’instar de tous les pays en voie de développement, le Togo est résolument tourné vers l’inclusion financière de toutes les couches sociales de sa population dominée par le secteur primaire et l’économie informelle.

Le gouvernement togolais, dans le déroulement de sa Feuille de route (FDR) Togo 2025, relativement à l’Axe 3 (Consolidation du développement social et renforcement des mécanismes d’inclusion)  , a mis en place différents instruments, notamment : les produits de microassurance adossés aux microcrédits à travers les actions  du FNFI lancé en 2016, le programme des filets sociaux consistant en des transferts monétaires aux personnes vulnérables, particulièrement au temps fort de la pandémie du  COVID 19 en 2020, le programme de School Assur qui protège tous les élèves des établissements d’enseignement public par une couverture en microassurance santé et accidents corporels, les actions de la Mutuelle Incitatif de Financement Agricole(MIFA) en direction du monde agricole pour promouvoir les produits financiers et assurantiels adaptés.

« Ces multiples actions du gouvernement il faut le dire, sont couronnées de succès. Aujourd’hui, le Togo affiche la meilleure performance en matière de progression de l’inclusion financière au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) », a rappelé le Directeur National des Assurances.

 Si l’accès aux produits de microfinance à travers les produits d’épargne et de microcrédits est plus perceptible, tel n’est pas le cas pour la microassurance. En effet, sur le marché togolais des assurances, il n’existe que trois (3) sociétés agréées pour les opérations de microassurance, à savoir La Citoyenne Vie qui est une société de microassurance, et les sociétés classiques CIF Vie et SUNU Assurances.

Des produits de microassurance peu commercialisés

Les produits de microassurance sont très peu commercialisés au Togo. D’après le rapport annuel du marché togolais des assurances de 2021 publié par la direction nationale des assurances, les primes émises en microassurance vie, soit 1 196 000 000 FCFA, représentent 1,54% des primes totales du marché. Ceci augure que la microssurance a beaucoup de chemin à faire.

 L’assurance inclusive a donc des potentialités à développer et dispose de la matière. Déjà en 2017, l’étude sur la microassurance au Togo réalisée par MicroInsurance Network révèle qu’il y avait déjà 6,3 millions de dollars us en primes émises pour 1,82 millions d’assurés. Ceci correspond à un taux de couverture de 34,37% de la population à faible et moyens revenus.

Le Togo se situait en tête de classement des pays africains par rapport à la microassurance en 2017.  A l’issue de ce séminaire, il est à espérer que  les résultats attendus seront perceptibles à court et moyen terme par une plus grande inclusion assurantielle et un meilleur reporting des statistiques sur la microassurance.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...

Première édition de la Semaine Nationale des TPME

juin 12, 2024

La Semaine nationale des Très Petites et Moyennes Entreprises (SN-TPME) a démarré le 10 juin à Kara. Elle s'est poursuivie...