L'économiste du Togo

A Doha, le Togo prend une part active au sommet du groupe des PMA

Nombre de vues : 77

Doha, la capitale du Qatar dans la péninsule arabique accueille la cinquième conférence des Nations unies sur les pays les moins (PMA). Le Premier ministre du Togo, Victoire Tomegah Dogbé a pris activement part ce samedi 04 mars 2023 au nom du chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé au sommet des chefs d’État et de gouvernement du groupe des pays les moins avancés en prélude à la conférence.

Les travaux présidés par le Secrétaire Général de l’ONU, António Guterres en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement dont le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, permettront d’élaborer des plans et des partenariats nécessaires pour concrétiser les promesses et ambitions du programme d’action de Doha adopté en 2022 pour les dix prochaines années.

 Il s’agit aussi, de mobiliser un soutien international supplémentaire en faveur des PMA et de surmonter les défis structurels, éradiquer la pauvreté et atteindre les objectifs de développement fixés au niveau international.

À l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général des Nations unies, António Guterres a fait le diagnostic des facteurs qui freinent encore le développement de ces pays les moins avancés, notamment les inégalités générées par le système économique et surtout, le surendettement qui rend impossible leur développement.

Il a appelé les pays développés à investir davantage dans les PMA qui ont grandement besoin de soutien. Au nom du Président de la République, le Premier ministre a remercié l’Émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani pour la qualité de l’accueil et la parfaite organisation du sommet. Elle a réitéré l’engagement du Togo à poursuivre ses actions pour un développement harmonieux du pays à travers l’inclusion socioéconomique.

« Mon pays le Togo se réjouit de la tenue de cette conférence car, elle arrive à un moment charnière pour nos pays qui sont confrontés à de multiples crises : crise sanitaire, économique, climatique et sécuritaire.

Ces crises qui déstabilisent nos pays. Je voudrais vous inviter à vous mobiliser pour mener des actions encore plus fortes pour accélérer l’impact de nos résultats. Et c’est ce que notre pays, le Togo a compris.

À travers notre feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui se focalise surtout sur l’inclusion sous toutes ses dimensions avec comme projet phare l’identification biométrique, le registre des personnes et des ménages, et l’assurance maladie », a déclaré le Premier ministre dans son allocution. 46 pays les moins avancés du monde dont le Togo, prennent part à cet événement de haut niveau.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

La feuille de route des 10 prochaines années de la ZLECAF se dessine à Zanzibar

juin 25, 2024

La troisième réunion ministérielle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a débuté le 24 juin 2024 à Zanzibar...

Un Caucus financier pour conduire l’agenda du continent en matière de logement

juin 20, 2024

Le Caucus financier des ministres africains de l'habitat et du développement urbain servira de plateforme continentale de plaidoyer pour donner...

Lancement du Comité scientifique du Réseau des Jeunes Economistes d’Afrique

juin 19, 2024

L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) a récemment mis en place un réseau de plus de 1...

JEUNE-TOGO remobilise ses membres à Kara

juin 18, 2024

La coordination régionale (Kara) de l’association des Jeunes Entrepreneurs Unis pour une Nation Emergente (JEUNE-TOGO) a organisé le dimanche 16...