L'économiste du Togo

Filière café & cacao : l’ONG ADE offre 88000 jeunes plants aux producteurs

Au Togo, 55000 jeunes plants de cacaoyers, 25000 jeunes plants de caféiers et 8000 jeunes plants agroforestiers. Soit au total 88000 jeunes plants qui sont mis à la disposition des producteurs, vendredi 02 juin 2023, sur le site de Tové Agbéssia, banlieue Est de la ville de Kpalimé. Une initiative de l’ONG Avenir de l’Environnement (ADE) soutenue par Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC).

L’ONG ADE, dans le souci de contribuer à l’effort de relance de la filière café & cacao entrepris par le gouvernement, s’est engagée avec le Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC) à produire des jeunes plants de café, de cacao et d’agroforestiers pour soutenir des producteurs dans le but de renouveler leurs vielles plantations caféières et cacaoyères.

C’est dans ce contexte que l’ADE et son partenaire le CCFCC mettent à la disposition des producteurs de la Fédération des unions producteurs de café et de cacao au Togo (FUPROCAT), les producteurs de Syndicat Independent des acheteurs de cafés et de cacao (SIACCTO) et les producteurs individuels pour cette 6ème édition, 88000 jeunes plants.

En dehors de la fourniture des jeunes plants, le CCFCC accompagne les acteurs de la filière dans la gestion des feux de végétation et la fourniture d’engrais chimique café aux producteurs pour fertiliser leurs plantations caféières.

Selon le Directeur exécutif de l’ONG ADE, Tefé Yawo Prince, les filières café et cacao représentant que 2% du PIB, demeurent importantes sur le plan social et économique et font vivre un nombre d’acteurs directs et indirects.

Il fait remarquer que dans les années 1970, le verger cacao était estimé à 40.000 hectares et celui du café à 60.000 hectares. Aujourd’hui, les études ont révélé que les 60.000 hectares de caféiers sont aujourd’hui de 38.000 hectares et ceux de cacaoyers sont passés de 40.000 hectares à 28000 hectares.

 « Il faut donc remonter la pente » a-t-il souhaité, expliquant que c’est pour cela que ADE et son partenaire technique et financier le CCFCC ont décidé depuis 2019 de mettre à la disposition des producteurs de jeunes plants.

« De 2019 à aujourd’hui, ADE a fourni 360.000 jeunes plants aux producteurs » a-t-il précisé en remerciant le CCFCC et son secrétaire général, Enselme Gouthon qui accompagne techniquement et financièrement chaque année l’ONG ADE dans son programme de relance de la filière café et cacao ainsi que les autres acteurs de la filière.

Le directeur préfectoral de l’Environnement et des Ressources forestières, le lieutenant des Eaux et Forêts, Gbénin Kodzo Benjamin, le directeur exécutif de la FUPROCAT, Kpévon Raphaël et le secrétaire général du Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et Cacao du Togo, Yaovi Noagbéwonou remercient ADE pour son initiative et encouragent les producteurs à mieux faire en entretenant les plants reçus afin d’aider ADE et le CCFCC à en faire davantage.

 L’objectif, est de soutenir les producteurs avec les jeunes plants cacaoyers, caféiers et agroforestiers pour renouveler les anciennes plantations en vue d’étendre, et régler l’ombrage de ces plantations afin d’augmenter la production dans un environnement sain et durable et d’accroitre leur résilience au changement climatique à travers la pratique de l’agroforesterie.

Ce projet permettra ainsi de renforcer les capacités des producteurs de café et cacao par l’augmentation des surfaces cultivées, des rendements et d’améliorer les revenus des producteurs dans la chaine des valeurs du café et cacao. Il s’agit aussi de contribuer à l’effort de la relance de ces cultures entrepris par le gouvernement.

Joël YANCLO

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...