L'économiste du Togo

Journée de la CEDEAO : la BIDC aujourd’hui et demain

Dans le cadre des activités marquant la Journée de la CEDEAO, la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a organisé du 24 au 26 mai 2023 à Lomé, un webinaire, une Journée porte ouverte et une conférence pour sensibiliser et présenter au public les efforts et réalisations initiés en vue d’améliorer l’intégration économique et régionale des populations de ses quinze Etats-Membres.

« Le rôle des institutions de financement du développement (IFD) dans la promotion de la croissance et du développement durable en Afrique de l’Ouest » est le thème de la conférence tenue le vendredi 26 mai 2023 au siège de la BIDC à Lomé.

Objectif, souligner le rôle clé que les IFD comme la BIDC ont joué dans la promotion de la croissance économique et du développement durable.

En introduisant les débats, Dr George Agyekum Donkor, président de la BIDC a axé son intervention sur le thème : « La BIDC hier, la BIDC aujourd’hui et la BIDC demain » pour exposer la contribution que la Banque a apportée à la réalisation de la vision des pères fondateurs et à mettre l’accent sur les interventions qu’elle fera pour consolider les acquis réalisés jusqu’à présent.

La BIDC aujourd’hui et demain

La Banque ne se repose pas sur ses lauriers. Effet, le Plan stratégique de la Banque vise à presque doubler son bilan au cours de la période de cinq ans (2021-2025), en investissant dans les pôles de croissance des États membres, en promouvant l’intégration régionale, en promouvant la prestation des soins de santé, en assurant la protection sociale et la résilience climatique, ainsi qu’en investissant dans l’éducation.

Grâce à la poursuite incessante des objectifs de la Stratégie 2025, la Banque a plus que doublé son bilan à la fin de l’année 2022, après seulement deux ans de mise en œuvre, avec des approbations de projets et des engagements à un taux de réalisation de 77,7% et 97,5%, respectivement.

La mobilisation des ressources et les décaissements ont également été de 53,4 % et 52,7 %, respectivement, au cours de la période et le portefeuille de prêts a atteint 97,7 % de l’objectif au cours de la même période.

 La croissance du portefeuille de prêts au cours des trois dernières années est inégalée dans l’histoire de la Banque. La Banque a également atteint les onze 11 ODD sur lesquels le Plan stratégique est aligné, notamment en tenant compte des paramètres environnementaux et de durabilité, conformément à la Stratégie 2025. 

« Au cours des deux prochaines années, dans le cadre du Plan stratégique de la Banque, nous travaillerons à l’amélioration continue des processus internes de la Banque, en vue d’améliorer les délais d’exécution et de générer des résultats favorables.

 Nous améliorerons également l’infrastructure informatique de la Banque et consoliderons le rendement financier dans le but de placer la Banque sur le piédestal d’une croissance accélérée », a déclaré Dr George Agyekum Donkor, président de la BIDC.

Investir dans les pôles de croissance

La Banque continuera d’investir dans les pôles de croissance des États membres, en vue de faciliter une reprise rapide après les récents chocs externes qui ont érodé certains des gains socioéconomiques réalisés avant 2020.

La Banque investira dans les infrastructures de transport, l’agriculture, le secteur financier, l’énergie, l’industrie, la santé et l’éducation, entre autres, au cours des deux prochaines années afin de contribuer à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté. 

 « En partenariat avec les États membres, nous renforcerons notre présence dans les États sous-représentés, en vue d’accélérer la croissance et le développement et d’éradiquer la pauvreté.

La Banque continuera de mettre l’accent sur le financement des PME et du commerce, les bastions de la croissance et de l’emploi dans notre sous-région, tout en continuant à favoriser le développement des infrastructures, qui sont des catalyseurs de l’industrialisation et du commerce ».

Les opérations au cours des deux prochaines années continueront de s’aligner sur le thème de la Stratégie 2025, à savoir « Vers une CEDEAO restaurée, habilitée et résiliente ».

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

La BCEAO réalise un bénéfice en hausse de 152% en 2023

avril 23, 2024

La Banque Centrale des États de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (BCEAO) a dégagé un bénéfice net de 315,6...

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...