L'économiste du Togo

La BIDC obtient la notation A+ des pairs de l’AIAFD

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a obtenu la note A+ lors de la 12e revue par les pairs des IFD africaines avec les normes de performance pour les services axés sur la relance verte et inclusive (PSGRS). Cette notation prestigieuse, la première dans l’histoire de la BIDC, reflète l’engagement de la banque envers l’excellence et son engagement à promouvoir le développement durable en Afrique de l’Ouest.

L’examen par les pairs de l’Association des institutions africaines de financement du développement (AIAFD) est un processus d’évaluation rigoureux qui évalue la performance des IFD africaines par rapport aux normes de performance pour les services axés sur la relance verte et inclusive (PSGRS). La BIDC a été évaluée dans des domaines clés tels que la gouvernance, la gestion des risques, la gestion financière et l’évaluation de l’impact, entre autres. Avec un indice de conformité impressionnant de 85 %, la Banque a démontré son engagement ferme à respecter les normes de performance les plus élevées.

La notation A+ attribuée à la BIDC par l’AIAFD suit de près l’évaluation positive du Cadre de financement environnemental, social et de gouvernance (ESG) de la Banque par ISS Corporate Solutions, tous deux témoignant de son leadership fort, de ses opérations efficaces et de son engagement en faveur du développement durable.

Le rapport sur le 12e exercice d’évaluation par les pairs est disponible sur https://adfi-ci.org/report-psgrs-2022/.

A propos de la BIDC

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) est une banque régionale d’investissement et de développement de premier plan, détenue par les quinze (15) États membres de la CEDEAO, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

 Basée à Lomé, en République togolaise, la Banque s’est engagée à financer des projets et programmes de développement portant sur diverses opérations dans les domaines des infrastructures et des équipements de première nécessité, du développement rural et de l’environnement, de l’industrie ainsi que des services sociaux à travers ses guichets dédiés aux secteurs privé et public. Les interventions de la BIDC revêtent la forme de prêts à long, moyen et court terme, de prises de participation, de lignes de crédit, d’activités de refinancement, d’opérations d’ingénierie financière et de services connexes.

bidc-ebid.org

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...