L'économiste du Togo

La CEDEAO lance 23 projets dans les chaînes de valeur lait local

Avec l’appui technique et financier de la Coopération Suisse, la Commission de la CEDEAO lance 23 projets de terrain pour promouvoir l’emploi des jeunes dans les chaînes de valeur lait local en Afrique de l’Ouest et au Tchad.

Sélectionnés dans la région à la suite d’un appel à propositions d’initiatives locales pour la promotion de l’emploi des jeunes dans le secteur agrosylvopastoral et halieutique, notamment dans la filière lait local, ces projets de terrain sont regroupés sous trois thématiques, à savoir  l’amélioration de la production laitière et d’aliment bétail, la collecte, transformation et distribution de produits laitiers locaux et d’équipements spécifiques, les  prestations de services innovants financiers, non financiers, créateurs d’emplois jeunes.

 Le financement de ces initiatives locales, conduites par la CEDEAO, les Etats, les organisations socioprofessionnelles agricoles et le secteur privé, est issu du budget global du Programme Régional d’Appui aux Organisations Paysannes (PRAOP 3). Le coût de ces projets de terrain s’élève à sept millions deux cent soixante-et-un mille sept cent un (7 261 701) USD soit 4 307 123 406 FCFA.

Il est à noter que la phase 3 du PRAOP s’inscrit dans le cadre de la consolidation des acquis de deux phases antérieures, toutes financées par la Coopération suisse et ayant permis l’élaboration et la validation de stratégies portant sur l’offensive pour la promotion des chaînes de valeur du lait local et l’employabilité des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique avec leurs programmes d’investissements prioritaires respectifs. D’une durée de 4 ans (2022-2026), elle vise de façon spécifique à améliorer l’accès des jeunes (hommes et femmes) à des emplois décents et rémunérateurs dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique, les chaînes de valeurs lait local notamment.

La chaîne de valeur du lait comprend généralement quatre étapes à savoir traite, transport vers des centres de collecte du lait, transformation et vente au détail.

Pendant la traite, il est crucial de respecter les normes d’hygiène adéquates pour éviter toute infection bactérienne du lait. Le lait constitue un des cinq produits stratégiques retenus par la politique agricole régionale, eu égard à son importance économique et socioculturelle en Afrique de l’Ouest.

En effet, il contribue, non seulement à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages, mais aussi à la création de richesse et d’emplois à travers les revenus et activités de production, de transformation et de commercialisation y afférents.

Joël YANCLO

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...