L'économiste du Togo

La ministre Sandra Johnson reçoit une médaille d’or à Paris

Pour tout son parcours dans les arcanes du Bien Public, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de remettre sa médaille d’or à Sandra Ablamba Johnson, Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République Togolaise. La cérémonie solennelle de remise s’est tenue au Sénat français, à Paris le 17 Février 2023.

Elle fait honneur une fois encore au Togo. Après avoir obtenu en décembre 2022 une double distinction de la part de l’Observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance (O.A.P.B.G), la Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République Togolaise, Sandra Ablamba Johnson, s’est vu décerner, le 17 février 2023 à Paris, la Médaille d’or de la Ligue Universelle du Bien Public.   

Déclaration de Mme Johnson : « C’est avec un immense honneur que j’ai reçu au cours d’une cérémonie solennelle au Sénat français, à Paris le 17 Février dernier, la plus haute distinction de la Ligue Universelle du Bien Public ; cette organisation reconnue d’intérêt public et rattachée à l’ONU depuis 1949. 

Cette prestigieuse Médaille d’Or qui récompense l’engagement de mes capacités humaines et de mes compétences professionnelles au service du bien public, et en faveur de mes actions sociales, m’encourage à plus de disponibilité au service de mes concitoyens et de l’humanité toute entière. 

C’est un immense privilège de figurer parmi d’illustres personnalités, telles que les Présidents américains Franklin Roosevelt et John Fitzgerald Kennedy, les Frères Hospitaliers St Jean de Dieu, la Duchesse de Windsor, etc. eux aussi autrefois récipiendaires de ce même prix. Je rends un hommage mérité au Chef de l’État SEM Faure Essozimna Gnassingbé qui nous inspire et ne cesse de nous mobiliser sur le chemin de la conquête du progrès partagé et solidaire. À lui et au Peuple togolais, je dédie à nouveau cette distinction. Sans leur confiance, ce prix n’aurait de sens. »

Sandra Ablamba Johnson en bref 

Née en avril 1980 à Lomé dans la région maritime, elle est une personnalité politique togolaise. Docteur en science économique et experte en développement du secteur privé, elle a tout d’abord occupé le poste de Ministre Conseillère du Président togolais chargé de la cellule climat des affaires, avant d’être nommée le 28 septembre 2020, Secrétaire Générale de la Présidence du Togo. 

Depuis février 2021, elle est également gouverneur du Togo auprès de la Banque Mondiale. Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en science économique en 2007 à l’Université de Lomé, elle obtient plus tard son doctorat en science économique. 

En 2012 elle obtient un diplôme de 0rogrammation et politique financière de l’Institut du Fonds Monétaire International à Washington, ainsi qu’un diplôme en économie de l’emploi de l’académie du Bureau International du Travail à Turin en 2012. 

Elle est co-auteur de plusieurs revues universitaires sur les questions de pauvreté, de financement du secteur agricole, d’économie et de finance inclusive. Après ses études, Sandra Ablamba Johnson intègre le monde de l’économie. En 2008, elle est recrutée au Ministère de l’Économie et des Finances et, plus tard en 2009, au Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération. 

Elle rejoint la Présidence de la République en 2012 en qualité d’économiste sénior au secrétariat technique du Conseil Présidentiel pour l’Investissement au Togo (CPIT), puis coordonnatrice adjointe de la cellule Millenium Challenge Account (MCA). 

En août 2017, elle est nommée Secrétaire d’État, Conseillère du Président chargée du Climat des Affaires. A ce titre, Sandra Ablamba Johnson a assuré la coordination de la Cellule Climat des Affaires (CCA) placée sous l’autorité directe du Chef de l’État dont la mission consiste en la mise en œuvre de multiples réformes dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires au Togo. 

Les travaux de la CCA ont tout récemment permis au Togo d’être classé selon le dernier classement Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, premier pays réformateur d’Afrique et 3e pays le plus réformateur au monde. Elle a été nommée en mars 2019, ministre déléguée conseillère du président chargé du Climat des Affaires. 

En Septembre 2020, Sandra Ablamba Johnson est nommée Secrétaire Général de la Présidence de la République du Togo, auprès du Président Faure Gnassingbé. Depuis novembre 2020, Ablamba Johnson assure la présidence du Comité National du Recensement (CNR). 

À ce titre, elle coordonne le 5e recensement général de la population togolaise, qui permettra au gouvernement de mieux orienter sa politique de développement socioéconomique et de faire un meilleur suivi-évaluation des programmes mis en œuvre dans le cadre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

La participation rentable aux expositions universelles  

février 15, 2024

Des représentants de 15 pays d’Afrique francophone ont participé à Libreville du 13 au 15 février 2024 à une formation...

Nouakchott accueille la 48e Assemblée générale des assureurs africains

février 15, 2024

La Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), en partenariat avec l’Association professionnelle des assureurs Mauritaniens (APAM), organise...