L'économiste du Togo

EN FR

Le projet WACA entre dans sa phase active

La construction des infrastructures de protection côtière du Togo et du Bénin dans le cadre du projet WACA entre dans sa phase active. Les travaux ont été officiellement lancés ce jeudi 03 novembre 2022 à Aného par le Premier ministre du Togo, Victoire Tomégah-Dogbé en présence du représentant résident de la Banque mondiale pour le Togo Fily Sissoko.

Les travaux transfrontaliers de protection des côtes togolaises et béninoises permettront de protéger le segment de côte allant d’Agbodrafo au Togo à Grand-Popo au Bénin. Les travaux consistent en la construction de 7 épis en enrochements et le rechargement en sable des casiers délimités par les épis sur la zone d’Agbodrafo.

 Du côté d’Aného, il s’agira de la réhabilitation et l’allongement de 10 mètres de 6 épis existants construits en 2012, le rechargement en sable des casiers délimités par les épis réhabilités, la réhabilitation et le prolongement de 200 m de la brise lame existante d’Aného.

 Il s’agit aussi de la mise en place d’une digue en sable de mer de 700 m pour lutter contre les submersions marines, la construction des infrastructures récréotouristiques et au comblement par rechargement de sédiments du bras lagunaire mort. De l’autre côté de la frontière, il est prévu à Hillacondji, la construction de 8 épis, le rechargement en sable des casiers délimités par les épis, le comblement des bras lagunaires en arrière de la dune côtière et la construction des infrastructures récréotouristiques.

À Agoué, il est question du rechargement massif en sable à partir du nouvel épi (BE-8) en direction de l’Est sur une largeur d’environ 200 m et une longueur d’environ 4Km pour un total de 6,4 millions de m³.

Au total, 200 mille personnes vivant le long du littoral bénéficieront directement des activités du projet.

 Les populations bénéficiaires ont salué un jour historique qui se lèvent sur les côtes togolaises et béninoises. Elles ont remercié les deux gouvernements et les partenaires financiers pour l’aboutissement de ce projet vital qui vient les réconcilier avec la mer. Le projet est évalué à plus de 42 milliards de FCFA avec un appui financier de la Banque mondiale et du Fonds pour l’environnement mondial (FEM).

 Le ministre togolais de l’environnement et des ressources forestières, Foli-Bazi Katari et son homologue béninois du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, ont rendu hommage à leurs Excellences Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République togolaise et Patrice Talon du Bénin pour leur leadership dans la mobilisation des fonds pour le démarrage effectif du projet. Ils ont exprimé leur gratitude à Mme le Premier ministre pour le lancement officiel des travaux.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Le Groupe AGF conclut un partenariat avec bettervest

janvier 27, 2023

janvier 2023 un partenariat avec bettervest, une plateforme de financement participatif basée à Francfort en Allemagne, pour accroître le financement...

Sayid Abeloko demande d’offrir les produits de finance islamique aux togolais

janvier 24, 2023

Sayid Abeloko, expert en finance islamique invite les banques qui sont implantées au Togo, d’offrir les produits de finance islamique...

Au Togo, le Taux d’inclusion financière passe de 72,5% à 81,5% 

janvier 23, 2023

Au Togo, le taux d’inclusion financière est passé de 72,5% en 2016 à 81,5% en 2020. Ce qui fait du...

L’AMF-UMOA dévoile une nouvelle identité ce jour

janvier 19, 2023

Le Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF-UMOA) est devenu l’Autorité des Marchés Financiers de l’UMOA (AMF-...