L'économiste du Togo

Le Togo et les Nations Unies signent pour la période 2023-2026

Signature ce 14 février 2023 entre le Système des Nations Unies au Togo et le gouvernement togolais du nouveau Cadre de Coopération pour le Développement Durable 2023-2026, parfaitement aligné sur les priorités nationales et la Feuille de Route 2025.

Le nouveau cadre de coopération pour le développement durable pour la période 2023-2026 s’articule autour de 3 axes prioritaires de développement.

Il s’agit de : Croissance inclusive, emplois décents, environnement durable – Accès inclusif aux services sociaux de bases et protection sociale pour tous – Gouvernance inclusive, droit de l’homme, sécurité et cohésion. Les interventions des différentes agences onusiennes se feront selon un canevas précis sur les trois prochaines années.

 Le gouvernement et le Système des Nations Unies (SNU) ont scellé ce mardi 14 février à Lomé, un nouveau cadre de coopération pour le développement durable qui couvre la période 2023-2026.  

Cet instrument de coopération est paraphé par la ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson, et Aliou Dia, coordonnateur par intérim du SNU. Au total, 247 millions $, soit environ 150 milliards FCFA seront investis par les agences onusiennes sur la période, pour soutenir ce plan en phase avec les ambitions du pays, déclinées notamment dans la feuille de route gouvernementale.

 “A travers cet acte, toutes les agences signataires acceptent et s’engagent”, a affirmé Aliou Dia, qui s’est en outre réjoui du “processus élargi” aux différentes couches sociales ayant conduit à l’élaboration du nouveau cadre de coopération.

 “Ce cadre de coopération va contribuer à la réalisation des ambitions du gouvernement et produire des changements réels au bénéfice des populations et particulièrement celles les plus vulnérables.

Nous ne voulons laisser personne de côté”, a pour sa part affirmé Sandra Ablamba Johnson, lors de la cérémonie qui a réuni des membres du gouvernement, les responsables onusiens, et des acteurs de la société civile.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...