L'économiste du Togo

Nathalie Bitho: « le développement économique est tiré par la recherche »

Invitée de marque à la conférence régionale des recteurs de l’Agence Universitaire de la Francophonie, tenue à Dakar les 05 et 06 juillet 2023, Nathalie Bitho, présidente de la Délégation spéciale consulaire de la Chambre de commerce et d’Industrie du Togo, a partagé avec les universitaires, l’expérience du Togo sur le financement de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation, apprend-on auprès de la CCI Togo.

 « Tout le monde connait la vérité, tout le monde sait que le développement économique est tiré par la recherche » dixit Nathalie Bitho. 

Dans son exposé axé sur la problématique du financement de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation et la nécessité de développer des partenariats public-privé, comme celui promu au Togo par la CCI-Togo, Mme Bitho, a présenté les actions entreprises par la CCI-Togo qui vont aboutir à la mise en place d’un fonds de soutien à la recherche. 

L’ économiste, un quotidien présent dans 5 pays

Dans les entreprises, il existe des techniciens qui se débrouillent et qui font des choses, qui après tout ne sont pas vraiment valorisées. Aussi le manque des outils et des pièces de rechange dans les entreprises qui contraignent les chefs d’entreprises à passer des commandes depuis l’extérieur alors que localement, l’on peut valoriser des compétences pour les produire, est une autre source de motivation. D’où la démarche vers le ministère des enseignements supérieure de la recherche, le ministère des enseignements primaire, et secondaire, et le ministère de la l’artisanat, afin de mettre en place un partenariat qui devrait amener la chambre consulaire à travailler avec les acteurs cibles. 

Pour Nathalie Bitho, en ce qui concerne le volet financement de la valorisation des résultats des travaux de recherche, il s’agit véritablement de transformer les résultats des recherches pertinentes en produits marchands et par conséquent il faut d’abord motiver le chercheur en finançant son travail de recherche, le sécuriser dans le cadre de la propriété intellectuel, enfin inciter les entreprises à utiliser les résultats. 

La CCI Togo implémente les travaux de recherche

Dans cette dynamique il est mis en place une unité d’implémentation des travaux de recherche au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, précise-t-elle et d’ajouter qu’il n’est pas très compliqué de trouver des financements pour le secteur de la recherche car « tout le monde connait la vérité, tout le monde sait que le développement économique est tiré par la recherche ».

 Selon Mme Bitho, aucun chef d’entreprise ne crée son entreprise pour rester au ras des pâquerettes. Tout le monde crée son entreprise en espérant devenir DANGOTE, en espérant devenir Bill Gates. Ainsi affirme-t-elle être convaincue, que si nous avons des arguments justes et que nous arrivons à convaincre le chef d’entreprise, qu’en travaillant avec les chercheurs et les laboratoires de recherches, son entreprise va connaitre une nouvelle dimension, il n’y a pas de raison que les travaux de recherches ne soient pas financés. 

Pour une première édition, elle félicite l’AUF pour ce coup de maître, et encourage l’agence et les recteurs à participer à ce genre de manifestation, car de ces échanges, l’on apprend et les recteurs à travers les différentes présentations ont pu comprendre que tous les efforts qu’ils mènent au sein de leurs universités respectives pour entretenir les laboratoires, ils peuvent le faire autrement avec moins d’efforts, en approchant tout simplement le secteur privé, parce que le secteur privé est demandeur. 

« C’est le secteur privé qui va appliquer les résultats de la recherche et si on tourne la recherche vers le secteur privé, ça veut dire que forcement on va avoir du financement », conclut Mme Bitho.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

La participation rentable aux expositions universelles  

février 15, 2024

Des représentants de 15 pays d’Afrique francophone ont participé à Libreville du 13 au 15 février 2024 à une formation...

Nouakchott accueille la 48e Assemblée générale des assureurs africains

février 15, 2024

La Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), en partenariat avec l’Association professionnelle des assureurs Mauritaniens (APAM), organise...