L'économiste du Togo

Port sec d’Adétikopé : près de 7 339 conteneurs accueillis en 2022

Un potentiel émerge dans le paysage logistique.  Le Port sec d’Adétikopé inauguré en 2021, s’affirme peu à peu comme un acteur majeur dans le paysage logistique togolais. Avec une capacité de stockage conséquente de 12 500 EVP (équivalent vingt pieds), il a été le point de transit, en accueil, pour 7 339 conteneurs et 6 364 camions en 2022, tandis que 6 607 conteneurs et 5 058 camions ont quitté ses installations.

Positionné au cœur des flux logistiques, le Port sec d’Adétikopé ambitionne de se positionner comme un pivot crucial pour le transfert de marchandises vers les pays enclavés de l’Hinterland, tels que le Burkina Faso, le Niger et le Mali.

 L’infrastructure entend jouer un rôle essentiel dans l’objectif d’alléger la charge du Port autonome de Lomé, contribuant ainsi à l’amélioration de la fluidité de son trafic.

A juste titre, les chiffres de l’année 2022 témoignent de l’importance potentielle de cette plateforme intermodale dans la réalisation de l’ambition du Togo : devenir un hub logistique régional d’importance.

Situé à 27 km au nord de Lomé, au cœur de la Plateforme industrielle d’Adétikopé, le port sec bénéficie d’une liaison directe à une zone de stationnement dédiée aux véhicules de transport en provenance et à destination du Port autonome de Lomé, des postes frontaliers et des zones économiques du Togo.

Ce hub logistique moderne, fort de sa capacité de stockage notable, est destiné à servir de plateforme de manutention et de transit pour les marchandises en provenance du Port de Lomé, en pleine expansion.

Ces progrès illustrent la volonté et l’engagement du gouvernement togolais à transformer le Togo en un acteur logistique régional de premier plan, vœu cher à la feuille de route du gouvernement. Cette réussite du port sec suscite admiration et continue d’enregistrer la visite des dirigeants ou des délégations étrangères. Le Président ALI BONGO du GABON, l’ancien Prédirent nigérien Mahamadou Issoufou, le Premier Ministre burkinabé KYELEM de Tambéla ont déjà fait le tour du site.

Elom Nomenyo

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...

Ses partisans veulent créer des sociétés libres, égalitaires et prospères

mai 18, 2024

Quel est le rôle de l’État dans les économies modernes ? Est-il possible de créer une société plus juste sans...

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) officiellement lancée

mai 17, 2024

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) a été officiellement lancée ce mercredi 15 Mai 2024 en présence de...

Des transporteurs du Sahel explorent les opportunités de la PIA

mai 16, 2024

La coopération logistique avec les pays de l’hinterland pourrait bientôt connaître une nouvelle avancée. Une délégation de directeurs généraux des...