L'économiste du Togo

Présidence de la BIDC : George Donkor reconduit pour un second mandat

Le Conseil des Gouverneurs de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), composé des ministres des Finances et/ou de la Planification économique des quinze États membres de la CEDEAO, a reconduit à l’unanimité M. George Agyekum Nana Donkor à la Présidence de la Banque pour un second mandat de cinq ans à compter du 1er février 2024.

La nomination de George Agyekum DONKOR, PhD, DBA, a eu lieu au cours de la 21ème session ordinaire du Conseil des Gouverneurs qui s’est tenue le 5 avril 2023, a annoncé la BIDC, le 24 avril 2023.

Dans sa prise de décision, le Conseil des Gouverneurs a tenu compte des progrès réalisés par la Banque depuis la prise de fonction de M. Donkor en janvier 2020.

Les réalisations notables enregistrées sous sa direction comprennent la réduction du ratio des prêts non performants (NPL) de la Banque passant de plus de 8 % à 4,28 %, le recouvrement de 77,5 millions USD au titre des arriérés de capital, la croissance du bilan de 36,8 % en 2022, deux émissions consécutives d’obligations sur le marché financier de l’UEMOA couronnées de succès et l’amélioration de la qualité du portefeuille de la Banque, indique la BIDC dans un communiqué de presse.

 Le Conseil a également exprimé sa satisfaction quant à l’amélioration de la notation de crédit de la Banque, actuellement B2 avec une perspective stable par les agences de notation Moody’s et Fitch, ce qui constitue la meilleure notation jamais obtenue dans l’histoire de la Banque, et reflète également le renouvellement de la confiance des investisseurs, malgré le contexte économique mondial difficile causé par la pandémie de la Covid-19 et la crise Ukraine-Russie.

 Dans son allocution, le Président sortant du Conseil des Gouverneurs, Vice-Premier Ministre et ministre des Finances, du Développement des entreprises et de l’économie numérique de la République du Cap Vert, Son Excellence M. Olavo Avelino Garcia Correia, PhD a déclaré que le Conseil des Gouverneurs était fermement convaincu du leadership de M. Donkor pour amener la Banque à un niveau supérieur.

Un homme aux références professionnelles indéniables

Le Conseil d’administration de la Banque, qui a recommandé au Conseil des Gouverneurs de renouveler le mandat de M. Donkor, l’a décrit comme étant un homme aux références professionnelles indéniables et un dirigeant pragmatique qui a mis en œuvre plusieurs initiatives louables à la tête de la Banque, avec des résultats positifs.

Dans sa réponse, M. Donkor s’est engagé à continuer à travailler avec les ministres et le Conseil pour faire progresser la Banque, avec l’objectif d’en faire la première institution financière de la région, tout en soutenant les Etats membres pour assurer le développement socio-économique.

La Banque

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) est une banque régionale d’investissement et de développement de premier plan créée par les quinze (15) États membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Basée à Lomé, en République togolaise, la Banque s’est engagée à financer des projets et programmes de développement portant sur diverses opérations dans les domaines des infrastructures et des équipements de base, du développement rural et de l’environnement, de l’industrie ainsi que dans le secteur social et celui des services, à travers ses guichets dédiés aux secteurs privé et public.

Les interventions de la BIDC revêtent la forme de prêts à long, moyen et court terme, de prises de participation, de lignes de crédit, d’activités de refinancement, d’opérations d’ingénierie financière et de services connexes.

Joël YANCLO

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...