L'économiste du Togo

Programme Compact : renforcer l’implication du secteur privé togolais

La Présidente Directrice Générale de la Millennium Challenge Corporation, Madame Alice P. Albright a tenu une séance de table ronde avec le secteur privé togolais dans le cadre de sa visite officielle au Togo, le mardi 20 juin 2023.

Cette visite a permis à la plus haute hiérarchie de l’agence gouvernementale américaine, MCC de rencontrer Son Excellence Monsieur le Président de la République du Togo, afin d’échanger sur le programme Threshold en cours de mise en oeuvre et de recevoir ses directives pour une bonne formulation du programme Compact en cours.

La rencontre des acteurs du secteur privé s’est tenue à l’hôtel 2 février, sous la co-présidence de Madame Rose Kayi Mivedor, Ministre de la Promotion des Investissements en présence de Son Excellence l’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Madame Elizabeth Fitzsimmons. Elle a eu pour objectif principalement de renforcer l’implication du secteur privé togolais dans le processus de formulation du programme Compact.

Dans son allocution, Madame la Ministre a rappelé que “Les deux programmes d’assistance constituent de véritables couloirs d’opportunités pour les objectifs fixés par la feuille de route gouvernementale du Togo qui est une feuille de route claire de projets et réformes prioritaires à mettre en oeuvre jusqu’en 2025”, mais également, elle a rappelé la nécessité d’impliquer le secteur privé et de mobiliser l’appui des partenaires techniques et financiers. Elle a ouvert le débat en félicitant et en encourageant les acteurs du secteur privé, pour leur contribution à l’économie togolaise, tout en réitérant l’accompagnement du Gouvernement du Togo qui ne ménagera aucun effort pour poursuivre les actions pour l’amélioration du climat des affaires.

Cette session a permis à Madame la Présidente Directrice Générale de la MCC de souligner les nombreux efforts consentis et les réformes menées par le Gouvernement du Togo et de rappeler l’engagement de la MCC à accompagner les efforts du Gouvernement du Togo à travers les programmes Threshold et Compact.

La session des échanges a été modérée par Monsieur Kpowbié Tchasso Akaya, Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances et Coordonnateur national du programme Compact du Togo. De façon unanime, les acteurs du secteur privé ont identifié la problématique de l’électricité, comme étant une contrainte majeure et mis en exergue le coût élevé et la disponibilité de l’électricité dans les zones rurales et périurbaines. Ils ont également approuvé le choix du gouvernement d’adresser les contraintes liées aux Technologies de l’Information et de la Communication, dont l’accessibilité constituera pour leurs entreprises un tremplin révolutionnaire. En termes de défis, les participants ont insisté sur la mise à disposition des entreprises, grandes, moyennes et petites, d’une électricité et d’une connexion internet fiable, et à moindre coût pour leur permettre d’être compétitifs dans la zone de libre-échange africain ; mais aussi le raccordement des zones rurales pour faciliter et accélérer l’implantation des entreprises à l’intérieur du pays. Les perspectives des participants soulignent la nécessité de développer des contenus locaux et de mettre en place des plateformes digitalisées, pour répondre aux besoins des populations ; tout en s’assurer d’une acquisition des compétences numériques, surtout pour le monde rural et agricole.

Notons que les bailleurs de fonds, notamment la Banque Mondiale, la GIZ et la KfW étaient présentes aux côtés de la partie togolaise marquant ainsi leur engagement et leur soutien aux actions et projets du gouvernement.

La session a pris fin sur les propos de Madame la Ministre de la Promotion des investissements. Elle s’est réjouie de la pertinence des échanges tenus, tout en invitant les partenaires financiers et techniques, à se positionner aussi comme la MCC pour le financement du programme Compact du Togo « … pour lever les freins à la croissance économique du Togo et réduire la pauvreté ».

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

La participation rentable aux expositions universelles  

février 15, 2024

Des représentants de 15 pays d’Afrique francophone ont participé à Libreville du 13 au 15 février 2024 à une formation...

Nouakchott accueille la 48e Assemblée générale des assureurs africains

février 15, 2024

La Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), en partenariat avec l’Association professionnelle des assureurs Mauritaniens (APAM), organise...